Page d'accueil


N°1 Septembre 2004

 
Sommaire
Editorial
Poème
En Route

Retour sur la Conférence
TOUS À THUN
Vive le temps de communion chaleureuse
La CA selon Abdenour


Un mois après
Le billet de l'évêque


2005 : fusion sans confusion

Bref historique du rapprochement avec le pasteur Pierre Geiser

La parole au Surintendant Daniel Nussbaumer

« L'an prochain à l'Assemblée Générale » Interview croisé réalisé par Béatrice Sigrist

Nouvelles des Eglises
Genève

Mots croisés


contact

N°1 SEPTEMBRE 2004

 

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
UNION DE L'EGLISE EVANGELIQUE METHODISTE (UEEM)
UNITED METHODIST CHURCH (UMC)

Nouvelles des Eglises

Genève
Un sacré culte
Peter Karunaratna

Lors de la séance de programmation des cultes en remplacement du pasteur François Roux, absent pour cause de formation, Wilfried Thalmas était désigné pour la présidence et l'exhortation du culte du 1er août, jour de fête nationale suisse. Cela semble au premier abord tout à fait banal sauf que Wilfried est un ressortissant de Côte d'Ivoire! Une petite anecdote au passage: c'est aussi le jour anniversaire de sa femme Sidonie, qui, depuis qu'ils résident en Suisse, a l'habitude de dire chaque fois que tout Genève (voire tout le pays) fête son anniversaire.
Wilfried a basé son message sur les textes de Romains 13 : 1 -7 et de 1 Pierre 2 : 13 - 17 «Que tout homme soit soumis aux autorités qui exercent le pouvoir, car il n'y a d'autorité que par Dieu, et celle qui existe est établie par lui» et encore, « Ainsi, celui qui s'oppose à l'autorité se rebelle contre l'ordre voulu par Dieu, et les rebelles attireront la condamnation sur eux-mêmes» L'autorité dont parle Paul est garante de l'ordre et de la justice, et, avant tout, servante de Dieu, pour le bien public. Dans un tel contexte, comment ne pas craindre et respecter l'autorité en se soumettant à ses lois et ordonnances? En effet, n'a-t-on jamais entendu des chrétiens dire, à juste titre certainement, comment me soumettre à une telle autorité qui règne dans l'injustice, l'impartialité, le népotisme, le favoritisme?
Pour appuyer son exhortation, Wilfried nous a lu le texte du message écrit par la Chancellerie de Berne le 24 août 1893 et adressé aux concitoyens: « Priez et repentez-vous, nous crie Dieu par ses prophètes, notre Dieu, notre Père qui a donné son fils unique et bien-aimé pour le pardon d'une génération pécheresse et ingrate... ... .... » « Certes, une partie de ces maux a épargné notre pays, ni guerre ni épidémie ne l'ont envahi à ce jour; remercions Dieu sérieusement pour cela, non seulement par des paroles, mais par un changement... ... ..... » Après plus d'un siècle, ce texte nous parait encore actuel et applicable aujourd'hui. Wilfried, bien que laïque, dégage une certaine prestance par son gabarit et par la fermeté de sa voix. Il maîtrise bien son sujet et a indéniablement un don naturel pour la prédication.
Comme mot de la fin, il nous dit « Oui bien-aimés, en ce jour de fête nationale, laissons-nous aller à la joie et à la célébration, en ayant une pensée positive pour ceux qui exercent l'autorité sur nous, mais souvenons nous du caractère absolu de l'obéissance et de la soumission que nous devons au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob... ».


 Autres sites de l'EEM | Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste (UEEM) | Eglise Evangélique Méthodiste Nouvelles Internationales (EEMNI) | Connexio, le réseau mission et diaconie de l'EEM | Le Centre Méthodiste de Formation Théologique (CMFT)

Haut de Page

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à :En Route Tous droits réservés © UEEM septembre 2004