Page d'accueil


N°5 Janvier 2005

Editorial
Sommaire
 
L'intendant injuste (Lc 16.1-13) par Vivian Bénézet

Le billet d'humeur « C. C. : Le billet d'humeur ! » par Bernard Lehmann

« LA PRIÈRE : PETIT PARCOURS PRATIQUE - 3. Fructifier dans ma localité » par Claude Grunenwald
« Les évangéliques et les défis de l'heure » - Stéphane Lauzet répond à nos questions - Interview réalisée par jp.w
Lettre d'évangélisation du Groupe de Travail « Mission et Evangélisation » de la Conférence Centrale du Centre et du Sud de l'Europe
Le Billet de notre évêque : «  Il faut que les murs tombent » par Heinrich Bolleter
Le billet des Eglises
- Munster - Mobilisation autour de Cornélia
 
Sortie à Bischwiller
« La lèpre reste un problème de santé mondiale ! » par Pierre Geiser Président du Conseil de la Mission Evangélique contre la Lèpre
Congrégation des soeurs de Béthesda - « Retour sur la dédicace du Home des soeurs » par Claire-Lise Meissner-Schmidt
Centre de vacances Landersen
prochaine échéances
 
La grille du mois + grille du mois précédent -
 
Poème de Robert Braesch


contact

N°5 JANVIER 2005

 

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
UNION DE L'EGLISE EVANGELIQUE METHODISTE (UEEM)
UNITED METHODIST CHURCH (UMC)

Le Billet de Eglises

MUNSTER

Mobilisation autour de Cornélia
Robert Acker
président de l'église


L'exil engendre divers effets pervers dont la dislocation des familles, un véritable drame qui déchire le coeur des parents des enfants. Ainsi en est-il dans le cas de cette famille angolaise demandeuse d'asile à Munster et séparée de trois enfants restés au Congo (RDC). L'Eglise de Munster se mobilise pour rapatrier la plus jeune Cornélia. Ci-dessous l'appel que Robert Acker, président de la communauté, a lancé au 4e dimanche de l'Avent, que nous gagnons tous à faire nôtre.

J'aimerais vous raconter une histoire vraie. Ça pourrait être une histoire de Noël, parce que c'est l'histoire d'une petite fille née un 24 décembre. Ce jour là, ses parents étaient si heureux, vous pensez, quel cadeau de Noël cette année-là ! Sûrement, il n'y avait pas de sapin ni toutes ces lumières artificielles dont nous venons de parler. Cela se passait dans un pays d'Afrique noire. L'enfant à lui seul illuminait le coeur de toute la famille. Tout allait bien jusqu'au jour... jusqu'au jour ... Ces choses là sont si difficiles à raconter ! Ils ont dû tout laisser, se réfugier dans un pays voisin et fuir encore plus loin... menacés qu'ils étaient par des Hérodes des temps modernes. A l'époque, Marie et Joseph avaient pu emmener Jésus avec eux, un ange les avait prévenus. Dans l'histoire que je vous raconte, dans la fuite, la famille a été séparée, déchirée, mais malgré cela, là aussi, un ange a veillé et la petite fille a pu être recueillie chez une tante qui s'en occupe pratiquement tout en étant sans moyens. Aujourd'hui, très affaiblie physiquement, mais surtout blessée dans son petit coeur d'enfant, la fillette a perdu toute joie de vivre, elle ne mange presque plus, ne travaille presque plus à l'école. Certains auront peut-être de la peine à comprendre la douleur de cette enfant et celle de ses parents, tellement nous pouvons être occupés et préoccupés par les préparatifs de notre Noël à nous, Noël numérique, Noël dvd, lcd, plasma, home cinéma, Noël foie gras, dinde et bûche glacée.
Vous pensez bien que depuis, les Noëls dans cette famille sont tout autres : la lumière du premier Noël n'est plus qu'un petit lumignon, mais il fume encore.
Ce lumignon ne demande qu'à briller de nouveau. Il y a un espoir. Rien n'est impossible à Dieu. « Je n'éteindrai pas le lumignon qui fume encore dit Dieu ». Seulement Dieu, parfois,a besoin d'hommes et de femmes et quand il a besoin d'hommes et de femmes, il les appelle, leur demande de lui faire connaître leurs besoins profonds, leur parle par un simple feuillet du calendrier, ou par un rêve la nuit, etc... Dieu n'est pas limité dans son action.
C'est ce qui est arrivé.
Dans une petite église perdue où ils avaient trouvé un peu de réconfort, les parents de la petite fillette ont fait connaître leur détresse à Dieu et à quelques frères et soeurs. Un jour, enfin une nuit plutôt, une jeune femme a rêvé, oui vraiment rêvé que tous cotiseraient pour payer le voyage de la petite fille afin qu'elle puisse retrouver sa maman et son papa et bénéficier des soins urgents nécessaires.
Un autre frère a eu la certitude en lisant le feuillet de la Bonne Semence qu'il s'agissait bien de cette famille précise que la petite église devait aider, tellement c'était clair. Le pasteur, le conseil de cette petite église, ont donc été mis au courant et malgré les questions qu'ils ont pu se poser de bonne foi et aussi celles inspirées par le doute qui veut toujours freiner l'action de Dieu, cette histoire est devenue leur histoire pour devenir finalement celle de toute la petite église: cette famille est devenue leur famille, cette fillette est devenue leur fillette.

Ensemble, tous ont voulu rallumer le lumignon, rallumer une lumière à Noël. Cette histoire c'est notre histoire. Nous pouvons parrainer Cornelia Z., 8 ans, née le 24 décembre 1996. C'est elle la petite fille que nous devons aider à retrouver ses parents. Pour elle, pour sa famille, soyons porteurs de lumière ! Soyons le avec modestie mais de tout notre coeur. « Ce que vous faites pour l'un de ces petits, c'est à moi que vous le faites » dit Jésus. Si nous ne le faisions pas, c'est à Lui que nous l'aurions refusé....


Page 10 Billet de l'église de Munster - Mobilisation autour de Cornélia (fichier pdf 176 ko)

 Autres sites de l'EEM | Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste (UEEM) | Eglise Evangélique Méthodiste Nouvelles Internationales (EEMNI) | Connexio, le réseau mission et diaconie de l'EEM | Le Centre Méthodiste de Formation Théologique (CMFT) | Centre de Vacances Landersen | Librairies Certitude
Haut de Page


Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à :En Route Tous droits réservés © UEEM janvier 2005