Page d'accueil


N°8

Avril 2005

Editorial
Sommaire
 
Méditation - Victoire - par Joseline Waechter

Le billet de notre évêque - Ah ! les enfants - par l'évêque Heinrich Bolleter
 
Agenda

Le billet d'humeur - « La Turquie, membre de l'Union Européenne : une bénédiction pour l'Europe ? » par Claude Grunenwald

Echos du Synode de l'EMF (26 février 2005)  - par Colette Guiot et Christine Otge
Lettre aux Églises - 66e Synode EMF ­ Anduze ­ 26 février 2005 - par Evelyne Otge

Retour sur le week-end de formation « Comment faire pour bien faire ? » - par Rose-May Privet

Retour sur le Congrès sur l'évangélisation (mars 2005 à Lyon) - « Restons visibles ! » - par Sandrine Pierson
 
Du vécu - Réflexions après une agression - par Hugh Johnson

Lu pour vous « Protestants en Algérie » de Zohra Ait Abdemalek - Recension par le pasteur Paul Brès
Tipi Ardent - par Robert Gillet

Billet des jeunes - « Compte les bienfaits de Dieu ! » par Maryline (Munster)

Nouvelles de nos Eglises
- Quelques nouvelles d'Agen - par Arlette Brunel
- Genève - Fête de Reconnaissance (Thanksgiving) - par Peter Karunaratna
Metz - Penser aux autres - Tourner son regard vers les autres - par Frédérique Simonetti

Mots Croisés par JP Waechter

Une histoire de grenouille


contact

N°8 avril 2005

 

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
(EEM)
UNITED METHODIST CHURCH (UMC)

NOUVELLES DES EGLISES

AGEN - GENÈVE - METZ


Quelques nouvelles d'Agen
Arlette Brunel

Il est vrai que nous n'avons pas donné de nos nouvelles depuis un certain temps. Je vais essayer de vous dire l'essentiel de ce qui s'est passé depuis cinq ou six mois.
Une Convention nous a réunis à la mi-novembre pour une réflexion sur deux sujets :
- Le projet d'Eglise
- La relation d'aide.
Le premier sujet était traité par André Pownall et le second par Anne-Marie Sirakorzian. André Pownall est professeur à l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne et Anne-Marie Sirakorzian s'est spécialisée dans la relation d'aide, elle est conseillère dans ce domaine et actuellement présidente de l'Association Française des Conseillers en Relation d'Aide Chrétienne. Ce fut pour nous riche d'enseignements et de découvertes. Des membres d'autres Eglises d'Agen et du département étaient venus nous rejoindre.
Le jour de Noël, comme toujours, s'est déroulé dans la joie : celle du culte le matin, des chants ; celle de l'après-midi récréatif, grâce à notre groupe de jeunes qui s'est surpassé dans des sketches parfois fort drôles.
Parlons maintenant des travaux qui continuent à Catala. La réfection de l'ancienne cuisine pastorale est bientôt terminée et, à la fin du mois de mars, ce sera celle du toit. Et il y a encore des projets que nous voulons confier à notre Seigneur et Maître.
Nous avons eu plusieurs visites ces derniers mois :
- Celle de Bernard Lehmann et de Daniel Nussbaumer,
- celle de Christian Waldmeyer
- et récemment encore, celle de Daniel Nussbaumer.
Tous les trois nous ont éclairés sur le fonctionnement de l'Eglise Méthodiste en tant que Mission d'Union, ses difficultés et ses besoins.
Pour ce qui est de la vie de l'Eglise d'Agen, nous voyons que notre groupe de jeunes participe de plus en plus à la première partie du culte : musique, lectures, chants.
Par ailleurs, des réunions de prière régulières se sont organisées :
- Le lundi à 17 heures
- Le jeudi à 17 h 30
- Le dimanche une demi-heure avant le culte.
Le premier lundi de chaque mois, une étude biblique nous réunit à Catala, étude qui vient s'ajouter à celles qui se font dans différents foyers autour d'Agen.
En résumé, comme vous le voyez, on ne s'ennuie pas dans l'Eglise d'Agen !

Eglise d'Agen

Haut de Page



Genève
Fête de Reconnaissance (Thanksgiving)
Peter Karunaratna

Prévu pour le week-end des samedi et dimanche 5 et 6 mars, cette fête a été animée par la présence du « Trio Rhapsodies ». C'est Frédy Schmid qui nous a présenté les trois musiciens qui nous ont divertis par un agréable et majestueux concert le samedi soir. Malheureusement, pour l'accompagnement musical du culte de la Reconnaissance du dimanche matin, l'orchestre était réduit à deux instruments, soit la flûte et l'orgue, Cyril ayant dû partir pour un autre engagement. Il est à noter que le trio s'est produit sans recevoir de cachet.
Le trio consistait en Philippe Husser de Paris, flûte de Pan, Cyril Dupuy de Belgique, cymbalum et Cédric Burgelin de Saintes, près de Bordeaux à l'orgue. Le programme présenté était assez varié. Ils ont joué des danses, des balades et des rhapsodies hongroises et roumaines de Monti, Kodaly, Brahms, Bartok et d'autres. Il y avait aussi des musiques de films « Le Grand Blond » de Vladimir Cosma et « Mission » d'Ennio Morricone. Le clou étant le rendement d'« Alouette » avec la flûte en aluminium. Philippe Husser nous a permis de faire connaissance avec cet instrument surprenant qu'est le cymbalum. Aujourd'hui admis comme instrument d'orchestre, il comporte 133 cordes et peut produire 58 sons sur 5 octaves. Il est aussi doté de deux barres de sourdine et une pédale. Le joueur de cymbalum utilise 2 à 4 maillets pour taper sur les cordes comme pour le xylophone. Le répertoire du « Trio Rhapsodies » est disponible en CD sous le titre « Rhapsodies ».
Le culte de Reconnaissance du dimanche était à nouveau riche en musique de flûte et d'orgue. Nous avons entendu Téléman, Haendel et Mozart et les musiques des films « Mission » et « Chariots de Feu ». Philippe Husser, musicien accompli, est aussi un prédicateur doué et, c'est lui qui nous a conduits dans la méditation sur le Psaume 146 et des versets de Deutéronome 29 et 30. Pour rester dans la tradition de la fête, l'assemblée a chanté « Amazing Grace ». Après la bénédiction de notre pasteur François Roux, l'assemblée s'est réunie pour une petite collation.

Haut de Page

__________________
Metz
Penser aux autres
Tourner son regard vers les autres
Frédérique Simonetti

Février, dimanche matin, un culte se tient en l'église de Metz. Le froid, la neige et le vent poussaient les personnes à vite entrer dans l'église, rue Charles Abel, face à l'hôpital « Bon Secours ». L'accueil fut agréable et, ce jour-là, Elisabeth Lehmann remettait à chaque arrivant, feuillet paroissial et cantique. Un moment fut réservé aux salutations, asseoir les familles, prévoir un espace pour les bébés, s'assurer que sono et rétroprojecteur sont en place. Le pasteur ouvre le culte et illustre cette parole : « Il n'est pas trop tard ! », pas trop tard pour être pardonné, pardonner, se tourner vers le Père, pas trop tard pour s'engager. Brigitte Million, aidée par Anne Schafter et Bernard, développera un thème proposé par le S.E.L. sur les maladies les plus répandues sur Terre qui concernent et affectent des millions de nos semblables. Une carte, qui s'affiche sur l'écran, nous rappelle l'étendue des zones où vivent les malades du Sida, une autre nous fait comprendre que le paludisme touche largement l'Afrique, le tableau serait incomplet si on omettait les hépatites, autre grand fléau de pays comme le nôtre. L'assistance est attentive, émue par l'extrême gravité du sujet choisi par nos orateurs ce matin-là. Nos pensées s'attachent à ces malades, nous prenons conscience de notre fragilité et aussi de notre détermination face à ces trois fléaux : sida, paludisme, hépatites.
La lecture de l'Evangile de Marc (5.25-34), nous relate qu'une femme a touché le vêtement de Jésus et, qu'à partir de ce moment, elle a été guérie d'une maladie dont elle était atteinte depuis 12 ans.
Brigitte Million et les musiciens nous invitent à chanter un chant : « Sentinelle » Intérieurement nous réfléchissons à l'action à mener. Déjà, une partie de la collecte d'aujourd'hui sera reversée pour des projets qui verront le jour en République Démocratique du Congo. Puis, nous prions pour des frères et des soeurs de l'assemblée, qui eux aussi souffrent depuis des années d'une maladie qui provoque douleur, mise à l'écart et diminution. Puissent-ils s'approcher du vêtement de Jésus. Dehors, le froid est toujours aussi vif et les champs à la sortie de la ville sont sous la neige. Mais dans nos têtes, dans nos coeurs, c'est comme un bien-être, une sécurité.
Le Seigneur veut bénir richement quand nous lui confions avec foi les affligés de la vie.


Le journal EN ROUTE est accessible sur un simple clic sous la forme d'un fichier .pdf (à lire avec le logiciel gratuit ACROBAT READER, voir le site d'Adobe)

PAGE 14/15 (180 ko)

 Autres sites de l'EEM | Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) | Eglise Evangélique Méthodiste Nouvelles Internationales (EEMNI) | Connexio, le réseau mission et diaconie de l'EEM | Le Centre Méthodiste de Formation Théologique (CMFT) | Centre de Vacances Landersen | Librairies Certitude
Haut de Page


Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à : En Route Tous droits réservés © EEM avril 2005