Page d'accueil


N°13

Octobre
2005

Sommaire

Editorial

Méditation « La paternité de Dieu » par Pascal Gaudin

Partager sa foi dans l'espace public -  Billet d’humeur « La loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat a 100 ans ! » par Bernard Gisquet - « La Parole dans les collèges et lycées - Pourquoi ne pas créer une « aumônerie » ! » Appel aux Eglises de la Ligue pour la Lecture de la Bible (LLB) par Laurence Belling - Billet d’humeur - « EEM : vers quel témoignage public chrétien ? » par Grégoire Chahinian - « Plaidoyer pour une laïcité ouverte ... à la spiritualité » par JP Waechter - Micro-trottoir « Foi et laïcité » Propos recueillis par Béatrice Sigrist - « La laïcité » selon Jean-Paul Willaime - « Ils ont dit » - « Les protestants témoignent sans peur ni reproche » par Jean-Arnold de Clermont

Lu pour vous, par Samuel Lauber

« Vous avez dit : Comité Connexio du District Francophone ? Du nouveau chez Connexio » par Emile Fath 

 « A vos agendas » Colloque universitaire œcuménique à Lyon « Le dialogue œcuménique à l’écoute de la tradition juive » - Journée Nationale des Cannes Blanches

« Retour une Conférence » par Bernard Lehmann

Le billet de notre évêque « Plus d’attention des uns pour les autres »

Mots croisés - La grille du mois par JP Waechter

Prière Libre « Exprimer sa foi dans l’espace public » par Bernard Lehmann


contact
N°13 Octobre 2005
 
 
Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
(EEM)
 United Methodist Church (UMC)

Partager sa foi dans l'espace public

Billet d'humeur

Vers quel témoignage public chrétien?

Grégoire Chahinian Pasteur


Quelles pourraient être les spécificités de notre témoignage chrétien au regard du catholicisme, de la montée de l'islam et de la laïcité souvent muée en laïcisme, maintenant que notre nouvelle union d’Eglises est née ? Grégoire Chahinian, pasteur à Montélimar, met par écrit ses réflexions personnelles qu’il avait énoncées lors de la Conférence Centrale à Berne (avril 2005).

Face au catholicisme
Trois réalités ont forgé la France et les Français dans leur attitude envers le religieux : le catholicisme, la laïcité et l’immigration. Pour avoir un témoignage pertinent et crédible, le chrétien français d’aujourd’hui devrait en tenir compte. Voici pourquoi et comment.
La réalité catholique a un poids important en France, à tel point que le mot chrétien renvoie essentiellement et exclusivement à celui de catholique, et celui d’Eglise à Eglise catholique, comme si les autres confessions chrétiennes n’existaient pas ou seraient quantité négligeable ou, pire, non-chrétiennes !
C’est vrai que les Français sont conscients du passif que le catholicisme a véhiculé (elle a souvent été du côté du pouvoir et de la richesse, elle a souvent contribué à la guerre…) et qu’ils émettent à son égard des réserves (célibat des prêtres, absence d’adaptation face à la modernité, suprématie du clergé sur les laïcs…), n’empêche qu’ils restent fascinés par lui et accrochés à lui : les Français continuent à légitimer le catholicisme !
La ferveur populaire suscitée par la vie et la mort de Jean-Paul II, par l’élection de Benoît XVI, par les JMJ, ne peut nous laisser indifférents, nous chrétiens d’autres obédiences.
Le catholicisme rassure, même s’il s’écarte de l’Ecriture, tandis que les autres confessions chrétiennes suscitent la méfiance des Français (même s’ils approuvent certaines pratiques protestantes).
Oui, la réalité catholique en France est telle, qu’entreprendre sans elle une action publique de témoignage chrétien spécifiquement protestante (évangélique ou méthodiste) n’est presque plus crédible, tant la crainte des sectes et de leur pouvoir d’enrôlement sont présents chez nos compatriotes.
Pour notre témoignage chrétien, je prie le Seigneur de nous entraîner dans une collaboration intelligente avec les chrétiens catholiques. Je le bénis, parce que dans chaque paroisse catholique, il existe de véritables croyants, qui l’aiment et le servent !
Au regard de la laïcité
La laïcité, ce schème franco-français, ce dilemme typiquement français qui « oblige » à la penser comme l’ennemie de la religion, ou la religion comme l’ennemie de la République !
Et chacun d’entre nous, pour nos activités publiques, nous avons reçu des refus de la part de nos municipalités. Refus : plutôt nervosité, frilosité, parce que d’autres religions non-chrétiennes auraient submergé nos municipalités de demandes analogues !
Oui, la laïcité est telle qu’exprimer notre foi chrétienne dans l’espace public relève du miracle !

illustrations tirées de « Ton bonheur, c'est quelqu'un » par Floris (Editions des Béatitudes)

Pour notre témoignage chrétien, je prie le Seigneur qu’il nous donne la capacité de vivre la laïcité, non comme l’ennemie de notre foi chrétienne, mais comme un cadre « équivalent » à la Révélation générale1 ! Je le bénis, parce que la République reconnaît la valeur et la nécessité du « religieux » dès les premiers articles de sa constitution !
Face à l’islam
L’immigration, et en particulier le phénomène « islam » dans nos pays occidentaux.
L’étranger musulman fait peur parce qu’il nous est inconnu, différent, méfiant et aussi fidèle à l’extrême à ses propres valeurs… jusqu’à tuer sans pitié aucune semble-t-il ! Il ne s’adapte pas : il impose !
Et pourtant, lui aussi est créé à l’image de Dieu, lui aussi est un être humain tout comme l’Occidental, lui aussi a une conscience… Il y a certainement une porte (si petite soit-elle) par laquelle notre amour pour lui peut s’infiltrer !
Oui, l’immigration est telle, qu’exprimer notre foi chrétienne sans savoir accueillir l’étranger n’est plus crédible !
Pour notre témoignage chrétien, je prie le Seigneur qu’il nous donne l’ouverture nécessaire pour accueillir les étrangers musulmans et savoir nous démunir pour leur venir en aide, aussi bien spirituellement que matériellement ! Je le bénis, parce que nous avons, au sein de notre Conférence Annuelle, des sœurs et des frères du Maghreb avec un vécu riche en expériences spirituelles !

Je vois ces axes vitaux et dynamisants pour nos Eglises et il en va de la crédibilité de notre foi : oui, le christianisme répond aux problèmes de nos contemporains, parce qu’il sait être uni et solidaire, parce qu’il sait s’adapter à la législation de son pays, et parce qu’il sait accueillir sans compter !
Je vois… mais ne peux accomplir grand-chose sans vous !

1. A partir de l’Ecriture, les théologiens ont défini deux types de révélations de Dieu. Dieu se laisse découvrir par la nature, la providence, la conscience… : il s’agit là de la Révélation générale. Le connaître comme Sauveur et Seigneur n’est possible qu’en Jésus-Christ : Jésus-Christ est la Révélation spéciale de Dieu.


Journal EN ROUTE est accessible sur un simple clic sous la forme d'un fichier .pdf (à lire avec le logiciel gratuit ACROBAT READER, voir le site d'Adobe)

pdf pp5-10 (660ko)

 Autres sites de l'EEM | Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) | Eglise Evangélique Méthodiste Nouvelles Internationales (EEMNI) | Connexio, le réseau mission et diaconie de l'EEM | Le Centre Méthodiste de Formation Théologique (CMFT) | Centre de Vacances Landersen | Librairies Certitude
Haut de Page

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à : En Route

Tous droits réservés © EEM octobre 2005