Page d'accueil


N°17

Février 2006

Sommaire

Editorial

 Méditation « Préparez le chemin du Seigneur… ! » (2e partie) Esaïe 40.3/Marc 1.3 par Claude Grunenwald, pasteur
 

Billet d’humeur « Superficialité inéluctable ? » par Jean-Ruben Otge, pasteur

Le billet à Théophile par Samuel Lauber, pasteur

Séminaire d'évangélisation francophone « Afin que le monde connaisse Jésus-Christ »

La mission de l’Eglise aujourd’hui - Interview de Patrick Streiff, évêque de la Conférence Centrale du Centre et du Sud de l’Europe recueillie par JP Waechter

Quelques témoignages pris sur le vif

Le billet missionnaire - Betty Fritsch en mission - Revue de presse

Algérie - Rencontre avec Sœur Vroni Hofer  - Propos recueillis par JP Waechter

Le billet des jeunes « Actifs dans la cité » par Samuel Winkelsass (Bischwiller)

Le billet de notre évêque « À propos du profil de notre action » par l'évêque Heinrich Bolleter

À vos agendas - Journée au Féminin - Psalmodia - Recherche de correspondants

Mots croisés « La grille du mois » par JP Waechter

Un chant à fredonner à tue-tête « Amazing Grace »


contact

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
(EEM)
 United Methodist Church (UMC)

N°17 FEVRIER 2006
SEMINAIRE D'ÉVANGÉLISATION FRANCOPHONE

Sète 2006

Divers témoignages

De nouvelles impulsions
Iris Bullinger

Quelques réflexions dans les conférences mais surtout de nouvelles impulsions reçues par les autres, dans les discussions. Ce qui m’a beaucoup plu, ce sont les groupes Wesley où nous avons eu des partages très fructueux et intéressants.

Le méthodisme dans toute sa richesse
Suzanne Chollet
Qu’est-ce qu’un méthodiste ?
Les idées n’étaient pas très claires dans ma tête à ce sujet, moi qui m’étais jointe à l’église méthodiste de Metz, il y a une bonne douzaine d’années.
Très intéressée aussi par l’histoire des religions et des doctrines, j’ai vraiment apprécié les interventions de notre nouvel évêque Patrick Streiff, d’Heinrich Bolleter, l’évêque encore en fonction et de Jean-Pierre Van Noppen, professeur à la faculté libre de Bruxelles.
Tout cela paraît bien sérieux et théorique, me direz-vous, mais nous avons aussi profité à fond de la communion fraternelle dans les « groupes Wesley » et découvert et pratiqué le nouveau recueil d’hymnes « Mille voix… pour te chanter », né de la collaboration entre francophones d’Afrique et d’Europe.
Sans parler du ciel bleu, de la mer, des promenades le long de la plage et des bons plats régionaux servis le soir !!!
Je ne regrette vraiment pas le déplacement !

Rencontres et partage
Jacqueline Bonfils

Le séminaire : une occasion enrichissante de rencontres avec des chrétiens venus d’autres horizons, un réel plaisir d’échanges, de partages et de bénédictions, non seulement autour de la même foi en Jésus-Christ, mais également dans la découverte de personnes si diverses et uniques tout à la fois, toutes convaincues de l’importance de « porter la Bonne Nouvelle » « allant vers les autres ».
Je garde un souvenir poignant et un sujet de prière autour d’un atelier de découverte nous parlant de l’évangélisation en Algérie. Ce pays a besoin d’enseignants et de lieux de rencontres. Portons l’œuvre de Dieu en Algérie dans nos cœurs.



Bel exemple de fraternité
Patrick Merkling
Édifiant — Instructif — Réaliste — Optimiste

Tels sont les adjectifs qui peuvent résumer cette semaine passée au Lazaret à réfléchir sur le thème « Afin que le monde connaisse Jésus-Christ ».
Nous étions invités par l’Institut méthodiste mondial d’évangélisation en association avec les églises méthodistes wesleyennes francophones en Europe. C’est ainsi qu’environ 80 personnes (évêques, pasteurs et laïques) venus de France, de Suisse et de Belgique se sont jointes aux responsables et étudiants américains pour se retrouver du 10 au 16 janvier 2006 à Sète.
Nos amis américains nous ont invités lors de séances plénières, de groupes de travail et de tables rondes à nous faire découvrir (ou redécouvrir) Wesley, l’histoire du méthodisme et son expansion. Nous avons aussi pu exprimer notre vécu en tant que témoins de Jésus et faire part de nos joies, de nos peines et de nos espoirs dans notre vécu de chrétien. Chaque invité a pu s’exprimer quant aux actions menées pour l’annonce de l’évangile autour de nous. Des idées et des portes se sont dessinées quant à de nouveaux moyens qui puissent ranimer la flamme de l’évangélisation.
Ce fut une semaine merveilleuse où la fraternité et l’amour des uns pour les autres ont pris un sens particulier. Nous avons appris à mieux nous connaître et surtout à découvrir le vécu de la foi des uns et des autres. Que ces quelques jours de réflexion et méditation puissent redonner un nouvel élan à nos diverses communautés pour annoncer l’évangile et l’amour de Dieu à nos contemporains. Un grand merci à nos amis américains, pour leur foi et leur joie qu’ils ont pu nous transmettre.
Que la parole de Dieu devienne réalité en Europe et en France en particulier.


Un peu sur sa faim, mais ce n'est pas la fin...
Martial Deléchat

Participer au séminaire d’évangélisation pour l’Europe francophone, cela a été pour moi accepter une invitation à un cours décentralisé d’une école américaine, avec des éléments en plus.
Que d’histoire (s) !
Entre rafraîchissement et nostalgie, entre analyse et commentaire, il y a eu peu de place pour le rêve, ou pour la stratégie… J’espère que ça sera pour une autre fois. Il reste néanmoins des rencontres, nombreuses, souvent de qualité. Et cette espèce d’encouragement par l’absurde de voir qu’on est tous en recherche, en recherche dynamique, avec ce je-ne-sais-quoi d’espérance malgré tout.
Et puis il me reste encore ces questions embarrassantes : qu’est-ce qu’une évangélisation réussie ? Quels sont les critères de reconnaissance ? Quelles sont nos attentes ? Car enfin, elle est toujours là, cette tension entre croissance dans la foi et dans le nombre, il reste toujours les contingences matérielles, il reste toujours les comparaisons théologiques entre groupes chrétiens ; il reste toujours la question de la pertinence de notre présence là où nous sommes, mais nous n’avons pas pu entrer dans ces questions…
Wesley, réveille-toi !
Ou mieux, méthodiste, ne te décourage pas, relève la tête et va !

Quelques témoignages pris sur le vif (526 ko)