Page d'accueil


N°18

Mars 2006

Sommaire

Editorial

 

Méditation - « Afin que le monde connaisse Jésus-Christ ! » (Jn 13.31-14.31) par Grégoire Chahinian

Le billet à Théophile - « Communiquez, SVP ! » par Samuel Lauber

Le billet de notre évêque - « Suisse — Brésil » par l'évêque Heinrich Bolleter - « L’eau, c’est la vie ! » - « Des propositions » - « Le COE souligne l’importance de l’eau pour la vie »

Séminaire d’évangélisation pour l’Europe francophone Sète 2006 - « L’évangélisation selon le mode haïtien » Interview du pasteur Montreuil F. Milord - « Réaliser le rêve de sa vie grâce à une bourse » - « Urgence, Urgence, Urgence… »

Le billet diaconal - « Vers une relève laïque de notre diaconie traditionnelle » par Dr Michel Weyer - Le credo social

Agenda: Conférence Annuelle 2006 - Aumôneries protestantes - Forum National Jeunesse
Traces06 - Camp & Colonie Tipi Ardent

Le billet Connexio - Recension de livres par Étienne Rudolph

Mots croisés La grille du mois par JP Waechter

Une prière pour l'eau


contact

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
(EEM)
 United Methodist Church (UMC)

N°18 MARS 2006

Le billet de notre évêque
Suisse — Brésil
Évêque Heinrich Bolleter
Il n’est pour une fois pas question de football, mais d’une déclaration commune relative à l’eau en tant que droit humain et bien commun. La Fédération des Églises Protestantes Suisses (FEPS), la Conférence épiscopale suisse (Justicia et Pax), le Conseil Œcuménique des Églises chrétiennes au Brésil et la Conférence épiscopale catholique au Brésil ont publié en commun une déclaration (Fribourg, 22 avril 2005).
Cette déclaration va maintenant être soumise à l’attention de l’Assemblée plénière du Conseil Œcuménique des Églises, qui siégera du 14 au 23 février 2006 à Porto Alegre, Brésil.
La situation quant à cette ressource naturelle, créée par Dieu pour tous les êtres vivants, est éminemment précaire. À l’heure actuelle, 1,2 milliard d’êtres humains n’ont pas accès à de l’eau potable propre. La raréfaction mène à la privatisation et à la commercialisation de ce bien commun. Les Principes Sociaux de l’EEM affirment que : « La Création toute entière appartient à Dieu. Nous sommes responsables de l’usage ou de l’abus que nous en faisons. L’eau, l’air et le sol […] doivent être respectés et préservés parce qu’ils sont la création de Dieu. Dieu nous a confié la gestion de la création ».
Je vais suivre attentivement ce qui va se passer avec la proposition des Églises au Brésil et je vais observer, aussi en Suisse, de quelle manière nous assumons notre responsabilité commune pour l’eau.
Heinrich Bolleter
Évêque de l’EEM pour l’Europe centrale et méridionale

Traduction Frédy Schmid
Source : Kirche + Welt, n° 3, 2 février 2006


L’eau, c’est la vie !
Le COE souligne l’importance de l’eau pour la vie

Au 7e jour de l’Assemblée du Conseil Œcuménique des Églises (COE), les délégués des Églises membres se sont penchés sur l’examen de deux déclarations sur les questions d’actualité. L’une portait sur l’élimination des armes nucléaires et l’autre sur l’eau pour la vie
.

Ressource vitale
Concernant la première de ces déclarations, après avoir rappelé que l’eau est à la fois « symbole de la vie » et « condition essentielle de toute vie sur terre », l’Assemblée insiste pour qu’elle soit « protégée et partagée ».
Alors « que la survie d’un milliard deux cents millions de personnes est actuellement menacée par le manque d’eau potable et d’assainissement », le COE propose des actions concrètes pour « agir lorsque l’eau génératrice de toute vie se trouve de plus en plus et systématiquement menacée ».
Droit humain et bien public
La déclaration s’oppose clairement contre la conception qui fait de l’eau « un bien commercial », faisant référence, entre autres, au document œcuménique signé par les Églises de Suisse et du Brésil qualifiant l’eau de « droit humain et bien public ».
A préserver à tout prix
Le texte « l’eau pour la vie » appelle les Églises membres à « sensibiliser et prendre les mesures nécessaires en faveur de la préservation et de la protection des ressources en eau contre la surconsommation et la pollution ». Allant plus loin, il demande aussi la « création d’instruments juridiques et de mécanismes garantissant l’application du droit à l’eau en tant que droit humain fondamental ».
Encourageant le travail local et régional en réseau, « l’eau pour la vie » demande aux Églises de favoriser la coopération entre elles, avec les associations et les initiatives locales, avec les gouvernements et les ONG internationales et avec les autres religions, pour une pleine participation à la Décennie internationale d’action « l’eau, source de vie », 2005-2015 de l’ONU.
Voir sur le net l'intégralité de la déclaration : http://eemnews.umc-europe.org/2006/fevrier/25-17.php


L’eau, c’est la vie
Toute vie jaillit de l’eau. Elle est unique et essentielle. L’eau, dans sa mystérieuse beauté, fait fleurir le désert. Une seule goutte répandue, ajoutée à des milliers d’autres gouttes, permet aux semences et aux moissons de nous nourrir ainsi que toutes les créatures. Une petite goutte multipliée nous permet d’étancher notre soif. Nos corps comme le corps de la terre est constitué de 75% d’eau. Nous sommes le peuple de l’eau. Nous sommes la planète de l’eau. L’eau vive symbolise aussi le sacré, le spirituel, Dieu lui-même, le Saint-Esprit et le salut. L'eau devient enfin le symbole de la purification de l'âme par le moyen de la repentance et de la foi, c’est dire son importance vitale.
Allons-nous nous sentir responsables de la conservation de la création ? Si la terre appartient à Dieu, il nous revient, à nous autres humains, le soin de nous en occuper. Vivons sans tarder une spiritualité écologique durable.


Des propositions
MEDITATION : organiser un culte autour du thème de l’eau, peut-être autour d’un point d’eau.
CONSCIENTISATION : partager l’information avec nos classes, nos collègues et notre communauté.
CONSOMMATION : devenir un consommateur responsable, trouver des moyens pour réduire et épargner l’eau dans nos milieux de vie.
CONTRIBUTION : participer financièrement à un projet d’aide au développement (Voir Connexio, Médair ou le SEL)

L'eau, c'est la vie (388 ko)