Méditation — « Annoncer pleinement la Bonne Nouvelle qui concerne le Christ » par la pasteure Rose-May Privet

Billet d’humeur « Le prix de la solidarité ! » par le pasteur Bernard Lehmann

Droit de citer — Autour de la sortie au cinéma du Da Vinci Code — Des sites — Des livres - Du nouveau sur le net — Un blog à suivre — Naissance d’Eclair6

Le billet de nos deux évêques « En route… » par l’évêque Heinrich Bolleter — « Transition » par l’évêque Patrick Streiff

La vie de notre Eglise — « Servir dans la durée » par Marie Mo CostabellaEntretien avec Jonathan Ward — Déclaration du corps pastoral sur l’homosexualité — Prise de position de l’Alliance Evangélique Française

La vie de notre Eglise — Super camp KT à Landersen

Le billet diaconal « Béthesda Arc-en-ciel Strasbourg » par le pasteur Dr Michel Weyer

Agenda : Retraite spirituelle au Bienenberg « Viens et vois ! » 7 au 17 juillet 2006 — Première Université d’été de la relation d’aide — Un regard protestant

Mots croisés - La grille du mois par JP Waechter — Non à la prostitution lors de la Coupe du monde de football


contact

Bulletin d'information francophone
de l'Eglise Evangélique Méthodiste
(EEM)

Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste de France (UEEMF)
 United Methodist Church (UMC)

N°21 JUIN 2006
La vie de notre Eglise

Déclaration du corps pastoral sur l'homosexualité

La vingtaine de pasteurs de notre District francophone, réunie en pastorale du 17 au 20 mai 2006, s’est entretenue sur le sujet si actuel de l’homosexualité. A partir de documents préparés par la Commission de Réflexion théologique, la pastorale a travaillé, scruté, discuté et jugé utile de publier la déclaration suivante (adoptée avec trois abstentions).

DÉCLARATION DU CORPS PASTORAL DE L'UEEMF

Le corps pastoral de l’UEEMF réaffirme son adhésion à la position de l’Eglise (EEM/UMC) concernant l’homosexualité définie dans Les Principes sociaux (1996), à savoir :
« Bien que nous n’approuvions pas la pratique de l’homosexualité et que nous la considérions comme inconciliable avec la doctrine chrétienne, nous confirmons que la miséricorde de Dieu est valable pour tous les hommes et toutes les femmes ».
Le corps pastoral invite les églises locales à aborder cette thématique sur la base de l’Ecriture et du Règlement de l’Eglise. Il les encourage à accompagner les personnes homosexuelles vers une éthique de vie conforme au projet du Dieu Créateur et Rédempteur.
Les églises locales qui traitent cette thématique sont invitées à le faire à partir du document de l’AEF (voir annexe ci-jointe/sur le net :
http://www.alliance-evangelique.org/accueil/index12.html).

Prise de position de l’Alliance Evangélique Française
Aujourd’hui, la question de l’homosexualité fait non seulement débat dans la société, mais elle est aussi un sujet de controverse dans les Eglises occidentales. Le présent document a été conçu dans ce contexte. Redevable sur plusieurs points au travail de l’Alliance Evangélique britannique, il exprime les convictions du Conseil National de l’Alliance Evangélique française en la matière. Il a été adopté par ce Conseil dans sa séance du 12 octobre 2002.
1. Nous reconnaissons que nous sommes tous pécheurs et que la seule espérance véritable pour les pécheurs, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels, se trouve en Jésus-Christ. Nous prions que Son amour, Sa vérité et Sa grâce marquent de leur empreinte les débats présents et futurs sur la question de l’homosexualité.
2. Nous affirmons que le mariage hétérosexuel monogame est la seule forme d’union que Dieu a prévue pour les relations sexuelles.
3. Nous affirmons l’amour et l’intérêt de Dieu pour toute l’humanité, y compris pour les personnes homosexuelles. Cependant, nous croyons que leurs pratiques sexuelles sont incompatibles avec la volonté de Dieu telle qu’elle nous est révélée dans l’Ecriture. Nous attestons que, par la grâce de Dieu, un renouvellement profond de la personnalité, y compris dans ses orientations sexuelles, est possible.
4. Nous désavouons l’homophobie, car elle dénote une peur ou une haine irrationnelle envers les personnes homosexuelles. Toutefois, nous n’acceptons pas l’idée selon laquelle le fait de rejeter les pratiques homosexuelles sur des bases bibliques serait en soi une attitude homophobe.
5. Nous regrettons profondément les blessures infligées aux homosexuels par la haine et le rejet, passés ou présents, manifestés envers eux par les Eglises.
6. Nous désapprouvons les mouvements qui, dans certaines Eglises, tendent à reconnaître, voire à encourager, les pratiques homosexuelles comme légitimes aux yeux de Dieu. Nous soutenons dans la prière tous ceux qui, dans de telles Eglises, cherchent à résister à cette orientation sur des bases bibliques.
7. Nous désapprouvons les mouvements qui se manifestent dans certaines Eglises, revendiquant l’accès au ministère pastoral de personnes qui se déclarent homosexuelles ou qui pratiquent l’homosexualité. Nous soutenons dans la prière tous ceux qui cherchent à résister à cette orientation sur des bases bibliques.
8. Nous exprimons notre approbation et nos encouragements aux homosexuels chrétiens qui ont pris l’engagement de vivre dans la chasteté et le célibat. S’ils sont membres d’Eglise qui approuvent les relations homosexuelles, nous sommes préoccupés par la possibilité, pour ces membres, d’être remis en cause et découragés dans leur engagement.
9. Nous recommandons aux Eglises Evangéliques d’accueillir et d’accompagner les personnes homosexuelles et de le faire dans l’espérance qu’elles renonceront, en leur temps, à la pratique des relations homosexuelles conformément à la révélation biblique. Nous appelons à faire preuve de patience et de tact dans le suivi pastoral de ces personnes.
10. Nous encourageons le travail des organisations qui cherchent à aider les homosexuels à vivre leur célibat et celles qui accompagnent les homosexuels désireux d’adopter un mode de vie hétérosexuel.
11. Nous croyons que les pratiques homosexuelles qui ne font pas l’objet d’un repentir sont incompatibles avec la qualité de membre d’une Eglise.
12. Nous désapprouvons la bénédiction d’unions homosexuelles.
Cette déclaration sera probablement reçue de diverses façons par les différents milieux chrétiens. En tout cas, elle voudrait refléter une volonté de fidélité à la Bible, parole du Dieu d’amour pour tous les hommes, seule règle de foi et de vie.

homosexualité (168 ko)