CAMBODGE : NOUVEAU PROPRIÉTAIRE


Jésus-Christ le bien-aimé

Daniel Husser

l’église/école de Leak Rotes, le jour de l’inauguration

Daniel Husser ramène dans ses bagages une histoire pleine de rebondissements en rapport avec une suite de conversions !

Un occultisme lucratif

2007 : le pasteur Ham Cheng Hor annonce la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu dans le village cambodgien de Leak Rotes qui vit essentiellement de la culture du riz. Il y contacte M. Nhim Vannak… père d’une famille de 15 enfants, à la fois agriculteur et enseignant dans un collège voisin. M. Nhim Vannak… avait encore une autre source de revenus : la médecine traditionnelle et la sorcellerie, affaire très lucrative parmi une population certes bouddhiste, mais très attachée aussi à des croyances et pratiques animistes, au culte et à la crainte d’esprits bienfaisants ou malfaisants.

Un homme libéré

Saisi par la puissance du Saint Esprit, M. Nhim Vannak décide de renoncer à la sorcellerie, se convertit et demande de recevoir le baptême. Du coup ses revenus diminuent sensiblement, et il y a 15 enfants à nourrir… mais, dit-il, ce n’est rien en comparaison de la liberté, de la paix et de la joie qu’il a trouvées par la foi en Jésus, depuis sa conversion.

M. et Mme Nhim VANNAK avec une partie de leurs enfants

Une communauté chrétienne naît

Sa famille et une grande partie des villageois le suivent dans sa nouvelle foi et ainsi naît une communauté chrétienne de plus en plus nombreuse composée de pus de 60 % d’enfants et de jeunes de moins de 20 ans. Elle se réunit, faute de mieux, entre les pilotis d’une maison, mais l’espace s’avère de plus en plus insuffisant.

2008 : Daniel Keo, pasteur de l’Église Évangélique Méthodiste Cambodgienne de Strasbourg (EEMCS) rend visite à cette communauté. Il est touché par la ferveur de la foi de ces jeunes chrétiens et par le grand nombre d’enfants auxquels des monitrices bénévoles s’efforcent de transmettre des connaissances bibliques et scolaires, mais sans lieu ni matériel approprié.

Lorsque les villageois lui demandent de l’aide pour construire un bâtiment d’église et école, Daniel Keo leur demande de prier pour que des moyens deviennent disponibles. Cette recommandation fut suivie, tant à Leak Rotes qu’au sein de l’EEMCS..

Le Seigneur pourvoira

2009 : Moment de joie et de reconnaissance : un don exceptionnel de 6 000 € parvient à l’EEMCS : c’est juste ce qu’il faut pour construire le bâtiment, mais… il faudrait encore un terrain…

Et il n’y a pas d’autres fonds disponibles. Daniel Kéo annonce cette nouvelle aux villageois et leur demande de continuer à prier. Quelques semaines plus tard, il reçoit la réponse suivante :

«…Barnabas vendit un champ… » (Ac 4.37)

Après une semaine de réflexions et de discussions avec sa famille, M. Nhim Vannak… et les siens se déclarent prêts à faire don de 36 ares de leurs rizières pour qu’une église/école puisse être construite dans le village. Vient le jour de la signature de l’acte de donation : en présence du Maire et du Chef de Circonscription (bouddhistes), le document est préparé selon les règles officielles. Au moment où il s’agit d’indiquer le nom du nouveau propriétaire, M. Nhim Vannak… dit : Inscrivez : « A Jésus-Christ, le bien-aimé ». Étonnement des deux notables qui acceptèrent néanmoins cette inscription en disant que c’était bien la première fois qu’un document était ainsi libellé !

Loué soit le Seigneur pour la générosité de cette famille qui, a 2000 ans de distance, a renouvelé le geste altruiste de Barnabas.

Les travaux commencèrent dès les jours suivants.

les enfants du village participant à la fête

Jour de joie, jour de victoire

23 janvier 2010 :  Vers la fin d’un périple de deux semaines et après avoir été abondamment secoués sur les trous et les bosses du chemin étroit menant vers Leak Rotes, le groupe Connexio de 14 personnes, conduit par Daniel Keo, Pierre Siegfried et Daniel Husser, arrive enfin en vue du village. De loin, dans un paysage de rizières asséchées et de palmiers à sucre, on voit apparaître un grand bâtiment, solide, spacieux et clair, abondamment décoré et entouré d’une nuée d’enfants qui accourent avec de cris de joie : c’est le jour tant attendu de la dédicace de ce bâtiment à son nouveau propriétaire… Fête joyeuse et solennelle avec participation de toutes les générations, des plus petits aux plus grands, sans oublier la participation du groupe des visiteurs, par la parole, le chant et la prière. Le Maire et le Chef de Circonscription qui, d’habitude n’assistent qu’à des cérémonies bouddhistes ou à des réunions politiques, étaient présents et ont, à la fin du culte, exprimé le souhait que tous les enfants des environs de Leak Rotes puissent être accueillis dans cette école.

le groupe Connexio dans la nouvelle église/école

Un service d’aide spirituelle et éducative

À présent les chrétiens de ce village disposent enfin d’un lieu de culte approprié et, chaque jour de la semaine, l’école peut accueillir les enfants. Ces enfants qui suivent le matin les cours de l’école primaire du village voisin, dans des classes surchargées ne fonctionnant que par demi-journées, sont accueillis l’après-midi, dans l’école chrétienne, où des monitrices, soutenues par le groupe des femmes de l’EEMCS, leur donnent des cours de soutien scolaire. Dès à présent les parents constatent les bons résultats de ce travail et s’en réjouissent. Le samedi est entièrement réservé à l’enseignement biblique, au chant et à la danse. aussi en vue de la participation des enfants au culte du dimanche..

Merci Seigneur pour tous ces signes de ta puissance qui agit dans les cœurs, qui libère, qui transforme et qui permet au travail des hommes et femmes engagés, de produire des fruits extraordinaires et bienfaisants pour la communauté!

La vie de notre Église

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014