PARTENARIAT ENTRE EEMS ET TRASTIKOVO


Claude et Pascale Meyer, Patrick Merkling

Connexio encourage des relations privilégiées d’une communauté à l’autre, du Nord ou du Sud, de l’Est ou de l’Ouest. Strasbourg a ainsi noué un partenariat avec l’église de Trastikovo (Bulgarie).

Trastikovo est une petite ville située à une trentaine de kilomètres au S/O de Varna, en Bulgarie, au bord de la Mer Noire. Là-bas se trouve une petite communauté méthodiste, avec laquelle nous avons eu des contacts dans le but d’engager un partenariat. Cette communauté est surtout fréquentée par des enfants d’origine Roms, Tziganes et Bulgares, de personnes âgées, et d’un jeune couple avec un bébé. Ils se réunissent dans une petite bâtisse composée d’une unique pièce carrée d’environ 36 m2 qui est louée au propriétaire d’un restaurant voisin.

Mais au fait, qu’est ce qu’un partenariat ?

Pour le savoir, nous nous sommes rendus à une réunion d’information de Connexio, à Zürich, qui a répondu à nos questions. Nous y avons appris qu’il s’agissait de créer des liens entre deux communautés (française ou étrangère). Des échanges se font entre les assemblées, par téléphone, mails, courriers, et si possible, par des rencontres sur le terrain, ce qui permet de consolider les relations entre ces deux communautés et ainsi de voir quelles sont les attentes et les besoins de chacune des assemblées. Un partenariat commence une fois que les assemblées ont donné leur accord. Il ne faut pas le confondre avec le parrainage, qui consiste surtout en un soutien financier.

Mais revenons à Trastikovo. Par l’intermédiaire de Connexio, nous avons été mis en relation avec l’église de Trastikovo. Deux visites ont pu se faire l’an dernier, ce qui nous a permis de débuter concrètement le partenariat. Selon le pasteur Dimiter Gospodinov, nous avons appris que la petite assemblée éprouvait surtout le besoin de savoir que nous pensons à eux, malgré la distance de 2000 km qui nous sépare. Ils possèdent bien un terrain, sur lequel ils envisagent de bâtir leur propre église, cependant, malgré l’étroitesse de leur lieu de rencontre actuel, la construction n’est pas, pour eux, la raison première du partenariat.

Les rencontres ont eu lieu chaque fois en présence du pasteur de Varna, qui parle l’allemand. La barrière de la langue disparaîtra, lorsque le défi d’apprendre le bulgare sera relevé !

Actuellement, la construction du nouveau bâtiment est en cours de réalisation, et de notre côté, une petite équipe se forme en vue d’organiser des actions afin de concrétiser notre partenariat. D’autre part, un voyage se prépare pour l’été 2010.

La vie de notre Église

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014