Festival de musique été 2010 à Codognan


Le bilan

Pasteur Pascal Maurin

Après la campagne d’évangélisation menée sur le terrain par une équipe d’Opération Mobilisation, dont nous nous sommes fait l’écho dans le numéro d’octobre, eut lieu pour la seconde année consécutive le « Festival de musique », sous chapiteau à Codognan avec des chrétiens de divers horizons et sensibilités. Le pasteur Pascal Maurin tire le bilan de cette manifestation.


Prolongement

Le festival de musique qui s’est passé du 17 au 27 août poursuit l’œuvre commencée l’année dernière et s’inscrit dans le calendrier festif de nos contemporains, chrétiens et non chrétiens.

Mobilisation

Nous étions environ une cinquantaine de participants la première semaine et trente-six la deuxième. La plupart des équipiers avaient consacré une partie de leurs congés pour cette manifestation. C’est une bénédiction de voir tant de frères et sœurs de la région ouvrir leur maison, mettre à disposition leurs terrains, etc. pour loger tout ce beau monde.

Cette année nous avons souhaité centrer une partie de notre effort d’évangélisation sur le porte à porte des villages du secteur de Codognan et nous avons consacré davantage de temps à l’évangélisation parmi les enfants du parc de Codognan.

Dès le matin

La campagne était constituée de journées assez similaires :

Tous les matins les équipiers se réunissaient de 8 heures à 9 heures pour un moment de chants, prière, partage biblique, bilan et témoignage de nos journées vécues la veille.

De 9 heures à 12 heures nous nous répartissions en plusieurs groupes les uns pour faire du porte à porte (munis de munitions), les autres prenaient en charge la distribution de tracts à la sortie des supermarchés et des marchés de la région et l’affichage. Rm 10.15 « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! »

Le gros travail de préparation en amont fait avec les jeunes d’OM, et le château gonflable au parc portait ses fruits ; l’ambiance était extra ; les gens étaient complètement rassurés, et les contacts favorisés.

Animations pour enfants

Tous les après-midi à partir de 17 h 30, un bon groupe d’enfants (entre 20 à 30) participait régulièrement aux diverses animations. Il ne nous restait plus qu’à inviter les parents et les enfants aux activités sous le chapiteau.

La nouveauté du programme de cette année 2010 était d’avoir un après-midi consacré aux enfants au travers d’un spectacle de Puppet Show (Marionnettes) à 17 h 30 et d’une soirée à 20 h 30 avec Pipo et Cookie (ventriloque). C’était formidable de voir ce public nombreux composé d’enfants et d’adultes découvrir les richesses de la parole de Dieu tout en jouant.

Pour tous publics

Les activités (conférences, messages d’évangélisation) sous le chapiteau à 17 h 30 ont attiré la plupart du temps un public chrétien, ce qui nous amène à repenser pour l’année prochaine les interventions des après-midi.

Des artistes chrétiens de qualité (Gospel, Rap, Humoriste, Mimes, etc.) sont intervenus à 20 h 30 pendant le Festival, chacun, chrétien ou non, y trouvant son compte.

Succès

Dans l’ensemble nous avons eu une bonne fréquentation, le chapiteau était plein presque tous les soirs. La cerise sur le gâteau est venue de la soirée Gospel : beaucoup de chrétiens et de non chrétiens (plus de 250 personnes) étaient présents ce soir-là pour entendre Marcel Bongou, le chanteur engagé à la voix d’or. Lors de chacune de ces soirées, chaque participant a pu vivre un moment formidable, car Jésus a été proclamé clairement et sans détour.

Mesures d’économie

Comme nous vous l’avions dit lors de notre bilan de l’année dernière, dans le but de diminuer le coût, différentes disposions ont été prises : la centralisation de nos activités sous le chapiteau, appel à EDF pour l’alimentation, la confection des repas, tous excellents et préparés par un frère et une sœur hors pair, etc. Toutes ces nouvelles mesures nous ont permis de diminuer considérablement les dépenses tout en étant plus efficaces.

Gratitude

Merci Seigneur pour ces cinq semaines de d’évangélisation qui nous ont permis d’avoir de nombreux nouveaux contacts et de vivre de grands encouragements. Merci pour l’occasion que tu nous as donnée de réapprendre à travers la conjoncture actuelle à révéler une fois de plus la vocation de l’Église : évangéliser, témoigner du Christ à ce monde sans repère.

Merci de nous avoir fait réaliser et rappeler qu’il ne suffit pas de construire des ponts vers nos contemporains, mais qu’il est primordial que nous les traversions pour aller à leur rencontre.

Merci des résultats concrets observés dans la communauté, des nouvelles personnes au culte, des nouveaux enfants au club des canetons, etc.

Merci pour l’impact social que tu permets à l’église locale de Codognan.

Merci pour la participation active et enthousiaste de ces nombreux frères.

Que dire de plus !

Nicole et moi, nous sommes très reconnaissants au Seigneur d’avoir tant de frères et sœurs intercédant et soutenant avec fidélité et générosité toutes nos campagnes d’évangélisation. Dieu voulant, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine à la même date et au même lieu.

La vie de nos églises

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014