Colmar : « ACTION VACANCES 2011 »


ou comment rencontrer les enfants et les familles de notre quartier

Par Élisabeth Morata

Écho d’une action d’évangélisation entreprise auprès des enfants du quartier. Succès encourageant, nous rapporte Élisabeth Morata.

Aux origines du projet « Action vacances 2011 »

Depuis plusieurs années, l’église évangélique méthodiste de Colmar prie pour la population du quartier où elle est implantée. En 2010, un projet destiné à atteindre les familles de ce même quartier a été élaboré : il s’agissait d’accueillir et de proposer durant une semaine, des activités sportives, culturelles et d’animations, de partage et de découverte de la foi chrétienne, destinées aux enfants entre 6 et 12 ans.

L’église de Colmar est particulièrement reconnaissante car la mise en œuvre de ce projet « Action vacances » a pu se concrétiser lors des dernières vacances scolaires d’hiver, du 20 au 26 février 2011. De ce fait, entre 16 et 20 enfants ont été accueillis chaque jour, encadrés par une équipe intergénérationnelle engagée, disposant de compétences et de dons complémentaires en matière d’encadrement, d’animation (soit env. 6 à 8 personnes), de gestion des tâches organisationnelles et de logistique, etc.

De la préparation à l’action

Cette action a été minutieusement préparée, tant au niveau des contenus d’animation, variés et attractifs, que des moments de partage de la foi en Jésus Christ. Mais tout ceci n’aurait sans aucun doute pu avoir lieu sans la grâce de Dieu et la prière communautaire et individuelle des membres des églises impliqués et des amis, en vue de la recherche et de l’accomplissement des « bonnes œuvres » préparées d’avance par notre Seigneur Jésus dans une pleine soumission à la volonté de Dieu.

Parmi tous les défis qu’il s’agissait de relever, l’un était particulièrement crucial et épineux. Comment parvenir à contacter les enfants et leurs familles avant l’action ? Combien de participants aurait-on, sachant que l’objectif ciblé était d’environ 20 enfants issus essentiellement de familles extérieures à notre église ? Pour répondre à cette attente, plusieurs moyens publicitaires simples et complémentaires ont été déployés : distribution de plus de 2 500 feuillets dans les boîtes aux lettres du quartier, dépôt de quelques paquets à d’autres églises, envois d’information ciblée par mail, annonces répétitives dans nos assemblées, article dans le journal local, etc. Mais il a été gratifiant de voir que la plupart des enfants présents provenaient de contacts personnels multiples et directs c’est-à-dire le fameux « bouche à oreille » : d’enfant à enfant, d’enfants à parents, d’adulte à adulte (amis, voisins, parents d’élèves, etc.) autant de contacts qui s’inscrivaient dans des relations interpersonnelles à moyen terme.

Soulignons le rôle particulier des enfants eux-mêmes dans ce processus d’invitation. À titre d’exemple, un enfant de l’église fréquentant l’école primaire du quartier a pu expliquer de vive voix à ses camarades en quoi consistait « Action vacances », tout en ayant essuyé le refus de ses enseignants de distribuer officiellement une invitation à chaque élève de sa classe (laïcité oblige…). De la graine de témoignage que Dieu n’a pas méprisée et qui a été récompensée puisqu’une dizaine de participants fréquentant cette même école ont répondu favorablement et sont venus avec grand enthousiasme et régularité!

La vie de nos églises

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014