Hier parrainée, aujourd’hui membre du parlement !

Margret Makhoha, parrainée entre 1990 et 2004 au sein du réseau Compassion – dont le S.E.L. fait partie – a été élue cette année au parlement ougandais.

Le parrainage tout en concentrant son aide sur chaque enfant individuellement, vise à avoir un impact sur la communauté et même sur la nation dont fait partie l’enfant.

Le choix de l’engagement politique

Margret Makhola a choisi en 2005 de s’engager en politique avec la conviction de répondre à la vocation que Dieu lui adressait. Témoin de la pauvreté de son village et notamment de la condition des femmes (maltraitances domestiques, manque d’intérêt pour l’éducation des filles), elle affirme : « Même lorsque j’étais encore jeune, j’avais le désir de parler en faveur de mon peuple ».

Élue début 2011, elle prête serment quelques semaines plus tard. Elle décrit la vision de son mandat : « Je représente le district de Namayingo, mais lorsque je participe à des débats ou qu’il y a une question de plaidoyer, je ne parle pas seulement pour mon district, mais je dois parler pour l’Ouganda tout entier, pour le peuple de l’Ouganda ».

Le parrainage donne à un enfant une chance de bâtir un monde différent

Le parrainage est une approche d’aide individuelle visant à permettre aux enfants de devenir autonomes et d’être des agents de développement dans leur pays à tous les niveaux de la société. Margret Makhola commente : « Si je n’avais pas eu quelqu’un pour me parrainer, qui sait ? Je n’en serais pas là. Mais j’ai reçu des bénédictions simplement parce qu’il y a eu quelqu’un là-bas pour toucher ma vie. […] Maintenant je suis en mesure d’avoir un impact sur ma communauté et sur tout l’Ouganda » .

Voir une vidéo racontant le parcours de Margret Makhola

Source : S.E.L.

Parrainage

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014