Parce que vous avez demandé (Jn 10.11-18)

Pat Edmonds

Quelques mots sur le projet majeur du Berger, la constitution d’un méga-troupeau pour mélanger et faire correspondre les brebis entre elles. Précisions et leçons à tirer.

Quelquefois je suis confus par la Parole. Souvent, lorsque je crois percevoir un concept, Jésus donne la phrase-clé, et de suite je suis complètement perdu. Je croyais que je maîtrisais déjà le concept de « bon berger » et puis, BAM, l’autre paire de manche arrive.

Berger : les brebis me connaissent ; je connais les brebis. Le Père me connaît, je connais le Père. Maintenant nous nous connaissons. Cependant, un nouveau groupe de brebis rôde tout autour, et on n’a pas l’impression qu’elles sont les bienvenues, du moins pas par le troupeau qui vit déjà dans le coin.

Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. … Le bon berger, c'est moi. Le Père me connaît, et je connais le Père. De la même façon, je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent. Je donne ma vie pour eux. J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas dans cet enclos. Eux aussi, je dois les conduire. Ils écouteront ma voix, alors il y aura un seul troupeau et un seul berger.

Méga troupeau

Mais Jésus a l’intention de créer un méga troupeau pour mélanger et faire correspondre et être le bon berger pour tous. Il donnera leur vie pour eux tous parce qu’il peut le faire ; par la suite il pourra retrouver sa vie. Aucun autre berger n’a jamais été en mesure de le faire.

Qui sont ces « autres brebis » ? Est-ce que ce sont les autres communautés juives chrétiennes ? Les Gentils ? Ceux qui vont croire ? Jésus s’adresse à son troupeau juif, mais son intention n’est pas claire. Associer les brebis Gentils écarterait certainement l’éventualité de gagner la récompense de « Bon Berger de l’Année » si votre troupeau juif est appelé à voter. Et un verset au-delà du passage d’aujourd’hui nous enseigne : les Juifs étaient divisés à cause de ces paroles. Ils ne les ont pas aimées, tout simplement. Ils pensaient qu’il était un fou furieux. Ils ne voulaient certainement pas entendre que quelqu’un d’autre pouvait être invité dans leur cercle fermé.

Leçons à tirer

Les leçons à tirer ici pour tous ceux qui suivent ici sont considérables. Le berger, non pas les brebis, décide de qui inclure dans le troupeau. Si vous ne faites pas partie du troupeau, vous ne gardez pas le Bon Berger pour vous seul. La meilleure des choses qui puisse arriver est que votre troupeau devienne plus grand, plus éclectique, plus varié, plus intéressant.

Jésus, ouvre mon cœur afin que je sois à ton image pour mon monde. Amen

Première méditation proposée dans le cadre du livret « 50 jours de prière » en guise d’encadrement de la Conférence générale 2012 à Pampa (Floride)  © La Chambre Haute.

Méditation

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014