En bref

Alerte - enfants enfermés en toute illégalité

La France continue d'enfermer des enfants en toute illégalité, dénonce l’organisation œcuménique de la Cimade spécialisée dans l’accompagnement des migrants.

Le 31 janvier, un père de famille, sa femme et leurs deux enfants âgés de 4 et 6 ans sont enfermés au centre de rétention du Mesnil-Amelot après avoir été interpellés au petit matin à leur domicile. C’est la troisième fois en six mois que cette famille serbe est enfermée en centre de rétention alors même qu’une récente décision de la Cour européenne des droits de l’Homme vient de condamner sévèrement la France pour l’enfermement d’enfants en centre de rétention (CEDH Popov c/ France, 19.01.12).

Malgré cette décision européenne, l’administration a jugé bon d’enfermer encore une fois cette famille. Cet acharnement de la préfecture de l’Aube est d’autant plus inacceptable que le tribunal administratif de Melun avait prononcé la libération de cette famille de cette famille lors de son premier placement au centre de rétention du Mesnil Amelot en septembre 2011. Auparavant, c’est le juge des libertés et de la détention qui les avait libérés du centre de rétention de Metz en juillet 2011. En effet, cette famille n’a commis aucune infraction, arrivée en France en 2008, elle a entamé une procédure de demande d'asile qui est toujours en cours.

La Cimade dénonce l’illégalité de cet enfermement. Non seulement l’administration méprise la décision du tribunal administratif de Melun du mois de septembre mais en plus elle ignore la récente décision de la Cour européenne des droits de l’Homme. 

Depuis l’ouverture du centre de rétention du Mesnil Amelot 2 en août, 29 enfants y ont déjà été enfermés.

Genève : L’évêque Bolleter quitte le secrétariat du Conseil méthodiste mondial

L’évêque Heinrich Bolleter a quitté fin janvier son poste à temps partiel de secrétaire du Conseil méthodiste mondial (World Methodist Council/WMC) à Genève. Il a occupé cette fonction durant 5 ans. Né en 1941 à Zurich, il avait été élu en 1989 évêque méthodiste pour un mandat de 4 ans, puis à vie en 1993. Le Conseil méthodiste mondial est l’organisation faîtière rassemblant l’ensemble des Églises méthodistes dans le monde.

Nouveau Secrétaire général du Conseil méthodiste mondial

Depuis 2003, l’évêque Ivan Abrahams avait la charge de l’Église méthodiste en Afrique du Sud. L’été dernier, il était élu comme le nouveau Secrétaire général du Conseil méthodiste mondial en remplacement du révérend George Freeman parti à la retraite.

À son successeur en Afrique du Sud, l’évêque Ziphazihle Siwa, Ivan Abrahams a remis à titre symbolique une houlette de berger et une Bible lors de son installation.

Le travail d’Ivan Abrahams a été marqué par une grande ouverture à toutes les autres églises chrétiennes en Afrique du Sud. Il continuera à représenter l’Afrique du Sud au sein du Comité exécutif du Comité central du Conseil œcuménique à Genève.
Le Conseil méthodiste mondial (WMC), dont le siège est à Lake Junaluska, Caroline du Nord/États-Unis, est l’organisation faîtière de quelque 74 millions de Méthodistes.

Actu

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014