Fidèles au poste

Précédent

JP Waechter

Le pays dans lequel nous sommes nés n’est plus chrétien, pour peu qu’il l’ait jamais été un jour. Troublés, mis à l’écart de la culture, nous nous demandons ce qui se passe. Notre pays est devenu tout simplement celui des postmodernes. La « sécularisation galopante qui y règne serait « porteuse d’une « décroyance » amnésique et ravageuse » selon le Cardinal Poupard.

En avons-nous pris seulement la mesure ? Les postmodernes s’affranchissent sans vergogne de tout héritage chrétien et prennent le contre-pied de l’éthique biblique.

La question de notre positionnement se pose et la nature de notre témoignage au sein de cette société qui chavire dans le nihilisme.

Pour ne pas dériver à notre tour, nous avons tout lieu de nous tourner vers le Christ qui n’a pas déserté l’embarcation de l’Église et veut nous amener à bon port. Il veut nous apprendre à communiquer l’ Évangile au cœur de cette société sécularisée. Par la parole ou par l’exemple, dans tous les lieux possibles. À temps et à contre temps. Avec Lui, nous ne sommes pas livrés au tangage ni aux roulis de notre temps, ni condamnés à sombrer corps et biens dans la désespérance.

Nous partagerons au contraire avec courage et même impertinence nos raisons d’espérer à nos contemporains en ces temps de relativisme. L’étude du surintendant Étienne Rudolph vient à point nommé pour éclairer notre jugement. Les avis éclairés du CPDH seront aussi précieux pour les citoyens que nous sommes en cette période électorale.

« Dans un monde post-chrétien, rendons l’Église visible. Finissons-en avec la clandestinité. Sous la pression des idées les plus corrosives, il faut d’un côté, affronter et, de l’autre, annoncer, dire au nom du Christ. La foi s’annonce ou meurt. Il faut se focaliser sur la vérité du message. Primauté du spirituel ! Il faut faire tout ce que l’on peut, le faire bien et avec les instruments intellectuels, spirituels et aussi techniques les plus affûtés. Mais la seule vraie question est : qui s’y met ?  » (Thierry-Dominique Humbrecht — « L’évangélisation impertinente  »).

En supplément le rapport 2012 de Connexio, le département mission et diaconie de la Conférence annuelle Suisse/France/Afrique du Nord

Rappel

La Conférence annuelle Suisse/France/Afrique du Nord se déroule du 14 au 17 juin 2012 à Münsingen et à Frutigen (Suisse) «Agir avec courage», 10e anniversaire de Connexio, le département diaconal et missionnaire de la Conférence annuelle.

Éditorial

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014