Jean-Marc Bittner : affaire de loyauté

Jean-Marc Bittner n’est pas un « bleu » dans le ministère. Il l’a exercé 21 ans dans les églises de la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France (FEEB) avant de s’engager au service de l’église méthodiste de Metz.

C’est par loyauté à l’égard de l’Église qu’il accepte le principe de l’ordination : « j’avance par loyauté à l’égard de l’Église méthodiste, c’est ce qui m’est demandé. Au terme d’ordination, il préfère celui de consécration : « Pour moi, c’est d’abord une reconnaissance de ministère au sein de l’Église méthodiste ».

Cet événement ne le grise pas : « je ne me sentirai pas pasteur avec une auréole, ni un pasteur plus saint parce que je serai ordonné… ». Tout juste constitue-t-il une étape de plus dans son parcours spirituel et personnel.

Lui aussi entend « agir avec courage », car de courage « nous en avons tous besoin à la fois comme responsables d’église et comme chrétiens. Agir avec courage pour parfois changer un certain nombre de choses dans l’Église, pour dire ce qui ne va pas, mais aussi pour que chacun puisse être encouragé dans sa mission et son témoignage : annoncer et vivre l’Évangile de Jésus-Christ. »

CA 2012

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014