Mission possible

Précédent

JP Waechter

Les chrétiens sont confrontés comme jamais à de multiples défis spirituels, démographiques, politiques et économiques.

Nos hommes politiques oscillent entre la normalité et l’extravagance. À quelle condition mettront-ils en œuvre une politique durable qui respecte à la fois la dignité humaine, l’environnement et la diversité culturelle ?

Est-ce en sabordant la part spirituelle de la culture occidentale et en bradant l’héritage judéo-chrétien ? J’en doute.

Sous nos latitudes prévaut malheureusement une attitude laïque ou « athée » qui tend à reléguer la religion dans le domaine privé et s’oppose à toute influence sur la vie publique. Elle juge suspecte toute démarche spirituelle, dont par exemple l’appel à la prière en faveur de la famille lancé le 15 août aux Catholiques par les évêques catholiques de France.

La foi chrétienne ne favorise pas l’extrémisme mais le combat radicalement. Elle est porteuse d’un message de modération, tant historique que contemporain, « capable de créer du capital social, de promouvoir la tolérance, et surtout d’encourager des modes de penser qui évitent le fanatisme » (McGrath).

Bref, la foi chrétienne représente un bien pour la société et contribue même au renforcement de la démocratie, comme Daniel Goldschmidt le met en relief dans son article : l’exemple du Christ et la vie monastique constitueraient une source d’inspiration à notre démocratie moderne.

Ce n’est donc pas le moment de réduire notre présence dans la sphère publique, car il y va de la crédibilité de notre témoignage public. C’est le moment au contraire de transmettre le message chrétien en paroles et en actes.

La mission est non seulement de l’ordre du possible, je dirai qu’elle est aussi de l’ordre du nécessaire : Si j’annonce l’Évangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! (1Co 9.16)

La conclusion de l’évêque Patrick Streiff abonde dans ce sens : « C’est une « mission possible » quand nous agissons avec courage et parlons de nos expériences dans la foi. L’Esprit de Dieu vous y guidera  ».

In memoriam

Friedy Stauffer (89 ans)

Nous sommes dans le regret d’annoncer le décès de Friedy Stauffer (89 ans), épouse du pasteur Samuel Stauffer. Que notre Dieu riche en consolation soutienne Samuel et toute la famille. 

Le couple était engagé des années en Angola dans le cadre de la mission de l’AME qui communique précisément :

Mardi dernier le 28 août 2012 Friedy Stauffer ancienne missionnaire est décédée à l’âge de 89 ans. Madame Stauffer a été longtemps engagée à côté de son mari en Angola. De retour au pays le couple Stauffer a continué à servir le Seigneur dans l’AME. Une personne précieuse a rejoint son Seigneur dans la Gloire et se repose désormais de toutes ses œuvres. Comme beaucoup le savent Eric Stauffer un des fils à lui-même été pendant de nombreuses années une personne clef de l’AME.  Nous voulons partager la douleur de toute la famille et des proches par la prière. Merci de prier particulièrement pour Samuel Stauffer son époux durant ce temps d’épreuve si difficile. Que le Seigneur donne toute la consolation que chacun a besoin et que sa proximité les accompagne tout au long de ce deuil.

Frédéric Waechter (92 ans)

Frédéric Waechter, père des pasteurs Christophe et Jean-Philippe Waechter, est décédé dans sa 93e année le dimanche 2 septembre. Condoléances et sympathie à toute la famille.

Éditorial

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014