Connexio : permettre aux gens de vivre dans la dignité

Carla Holmes explique ici comment Connexio, le réseau mission et diaconie de notre Conférence, renforce l’action missionnaire et sociale des églises partenaires.

Carla Holmes

Bourses d’études

Nathan Ntambo de la République démocratique du Congo (RDC) a terminé sa maîtrise en Santé publique à l’Université Africa au Zimbabwe en juin 2013. Grâce à la bourse que Connexio lui a attribuée, il a pu suivre cette formation. Et maintenant il va utiliser ses compétences nouvellement acquises dans son propre pays, dans le cadre du service de santé de l’EEM locale.

Une des tâches de Connexio est d’attribuer des bourses destinées à financer la formation de spécialistes. L’Église peut demander à de jeunes professionnels de suivre une formation supplémentaire avant de leur confier des responsabilités au sein de l’Église. Ce parcours leur donnera des perspectives d’avenir et la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences qu’ils pourront utiliser dans leur propre pays pour le bénéfice de leurs semblables.

Soutien aux cadres

La principale préoccupation de Connexio est de soutenir les églises méthodistes dans leur engagement envers les plus défavorisés de manière durable afin qu’ils puissent mener une vie digne — à la fois en France et en Suisse, ainsi que dans d’autres pays. Cela se fait à travers le soutien apporté aux cadres, le soutien de projets sociaux et de développement grâce à des contributions financières et des conseils et au renforcement du réseautage grâce à des partenariats entre communautés locales de part et d’autre ainsi qu’à des tables rondes (dans le texte « Round Tables »).

L’hôpital de Kabongo et l’élevage de poissons sont subventionnés par Connexio.

Assistance

Des projets financés par Connexio sont mis en œuvre par les Églises et organisations partenaires elles-mêmes. Le réseau prend en charge les responsables et encourage les collaborateurs à effectuer des formations sur place et fournit une assistance technique dans la gestion des projets. Telle est la tâche principale des collaborateurs qui travaillent à l’étranger. Contrairement au passé où des missionnaires étaient envoyés pour exercer une profession spécifique dans un pays d’accueil, par exemple le métier d’enseignant, de sage-femme ou de médecin, les églises partenaires de Connexio ont maintenant leurs propres professionnels bien formés. Si donc Connexio envoie aujourd’hui des gens dans un pays d’accueil, c’est pour renforcer et soutenir ces personnes dans leur travail.

Aide d’urgence

C’est aussi la raison pour laquelle Connexio ne supporte pas des projets tels que le parrainage d’enfants ou la collecte de vêtements. Bien que de telles mesures puissent effectivement avoir de l’importance dans le cadre des secours d’urgence, elles n’attaquent pas les problèmes à la racine, mais créent des dépendances à l’égard des bienfaiteurs dévoués. Connexio dispose d’un fond d’urgence qui permet une aide rapide et efficace en cas d’urgence. L’objectif principal de ce réseau est cependant de soutenir et d’accompagner les partenaires dans leur indépendance.

Projets communautaires au Cambodge

Ainsi, par exemple, Connexio soutient un projet de l’Église méthodiste au Cambodge qui vise à aider les communautés locales à mettre en œuvre de petits projets profitant à l’ensemble de la population : par exemple, la mise en place d’un stockage pour les semences et le riz ou d’infrastructures pour l’élevage de bœuf et la pisciculture. Les dirigeants assistent à des cours appropriés avant de former les membres de leur communauté locale. L’église locale, dans l’exemple du village d’Okroch, a pu à partir des bénéfices qu’elle a tirés du premier projet — une pisciculture — construire une simple chapelle en bois et permettre ainsi aux enfants du village d’aller à l’école.

Émancipation féminine en Bolivie

Dans la ville de La Paz en Bolivie, les membres de différentes églises méthodistes se sont engagés pendant des années à améliorer la qualité de vie des gens vivant autour de leurs églises. Les besoins des populations environnantes, pauvres et marginalisées, diffèrent suivant le quartier. Depuis 2012, Connexio soutient un projet venant en aide aux femmes qui, venues de la campagne à la ville, cherchent du travail, mais souffrent de l’exploitation et de la discrimination. Pour les mères célibataires, un atelier de couture a été mis en place où les femmes non seulement apprennent à coudre, mais s’initient aussi à l’obtention de marchés et à la gestion d’une petite entreprise. C’est ainsi que les femmes peuvent espérer obtenir un revenu régulier pour elles et leurs familles. Un travail régulier et décent n’apporte pas seulement un gain matériel, mais augmente aussi considérablement les perspectives d’intégration sociale.

Financement d’hôpitaux

En République démocratique du Congo (RDC), les services sanitaires dans les régions éloignées sont une priorité pour l’EEM. L’Église entretient dans les localités de Kabongo et de Kapanga par exemple un hôpital de 90 à 150 lits. Ces hôpitaux maintiennent également une école d’infirmières, une léproserie et plus de 40 dispensaires dans les villages et fournissent des services vitaux à la population de ces régions éloignées.

Connexio soutient ce travail en couvrant par ses contributions les frais de fonctionnement et les salaires des médecins locaux, vu que l’État n’est pas en mesure d’en assurer le financement — même si les deux hôpitaux sont les seules instances sanitaires dans ces grandes zones -. On travaille dans ces hôpitaux avec les moyens les plus simples. Et néanmoins, chaque année, ce sont des centaines de bébés qui viennent au monde, plus de 10 000 patients sont traités et des opérations chirurgicales sont effectuées, mineures et majeures.

Point vital : la prévention du sida appartient aux tâches essentielles des hôpitaux.

Vie digne

Les projets soutenus par Connexio visent à aider les gens dans leur propre pays à mener une vie digne, de sorte qu’ils ne soient plus dépendants des autres pays pour tenter leur chance. Aidez-nous aussi à réaliser cette vision !

Envoi des dons en France :

Par chèque libellé à l’ordre de l’EEM — Connexio adressé à : Madame Pascale MEYER, 7 rue de l’Avenir

F- 67800 Bischheim

(avec mention expresse : « Connexio »)

www.connexio.ch

Spécial méthodisme

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014