Bonne arrivée, pasteur

L’église de Bischwiller accueille chaleureusement son nouveau pasteur lors du culte d’installation du 8 septembre.

Claude Waldmeyer

C’est au cours du culte du 8 septembre/2013 que nous avons eu la joie d’accueillir notre nouveau pasteur, Antoine Da Silva, ainsi que son épouse Isabelle et leurs deux plus jeunes enfants, Joël et Baptiste.

Fabienne, notre présidente, a salué chaleureusement l’assemblée qui comptait, en plus des membres habituels de l’église locale, la présence de Madame le maire et de Monsieur, ainsi que des représentants des communautés amies, sans oublier Anne et Étienne Rudolph.

Les chants, choisis avec soin, ont été brillamment accompagnés par nos musiciens.

Étienne a invité la famille Da Silva à se présenter, puis chaque membre du conseil d’église a, soit lu une parole biblique, soit exprimé des paroles d’accueil et d’encouragement, soit prononcé une prière de reconnaissance et d’intercession.

Antoine Da Silva a ensuite partagé une réflexion à partir du texte de Tite 2.11-15, nous rappelant que la grâce de Dieu, offerte à chacun, nous enseigne à renoncer. Renoncer est nécessaire pour grandir en maturité. Dieu nous invite à renoncer à l’impiété, cette attitude qui consiste à croire que l’on peut se passer de Lui, à renoncer aussi à ce qui nous est préjudiciable, pour vivre de façon sensée, juste, soutenus par l’espérance de voir notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Puis nous avons partagé la Sainte Cène, concluant par le chant « Un si grand miracle ».

Matthieu nous a courtement présenté les destinataires de l’offrande spéciale du jour : Esther et Nicolas Gunther, « nos » missionnaires, puisque Nicolas est issu de notre église. Actuellement en Corée, ils nous rejoindront en fin d’année. Tous deux se préparent pour le champ de mission que le Seigneur leur confiera.

Après les annonces et la parole d’envoi, le chant de bénédiction « Que la grâce de Dieu soit sur toi » nous a permis d’exprimer notre prière les uns pour les autres.

Dans la salle agréablement décorée, nous avons ensuite partagé les plats apportés par chacun, ainsi qu’une variété de desserts bien appréciés. Les échanges se sont poursuivis de manière informelle une partie de l’après-midi puis nous nous sommes séparés, heureux de ces partages fraternels.

Nous souhaitons à la famille Da Silva une rapide acclimatation en Alsace (ah jo !) et nous nous réjouissons d’apprendre à collaborer.

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014