Michael Cassidy, évangéliste : l’Évangile a profondément affecté Nelson Mandela

L’Evangile a été déterminant dans les grandes orientations adoptées par Nelson Mandela, Michaël Cassidy, évangéliste sud-africain en était convaincu...

Selon un des plus grands évangélistes de l’Afrique du Sud, l’Évangile a profondément affecté les perspectives de Nelson Mandela, au moment où il a accédé au pouvoir après ses années de prison.

L’évangéliste Michael Cassidy rapporte que Billy Graham lui avait demandé de visiter Mandela en 1992 en réponse à une lettre que Mandela avait écrite à Graham après sa sortie de prison.

Il a dit avoir personnellement remis à Mandela une copie signée du livre de Graham, « La paix avec Dieu ».

« Je me souviens qu’il me disait que quand il était en prison, il n’avait jamais manqué une étude biblique ou les cultes dominicaux du matin ou du soir. J’ai été très impressionné par ça », dit Cassidy.

« Personnellement, j’aime à croire que l’Évangile chrétien avait également inspiré ses orientations. Sa politique n’a pas été seulement pragmatique. Il a tenu pour justes les principes de son cœur, de son âme et de son esprit », a-t-il poursuivi.

À la demande de Nelson Mandela, Cassidy est entré en réseau avec d’autres dirigeants de l’Église pour faire pression en faveur de la réconciliation, à la fois avant et après l’élection de Nelson Mandela en 1994.

« Il avait été attristé d’apprendre que des pans de l’Église avaient apporté leur soutien explicite ou implicite au système de l’apartheid et l’avaient légitimé théologiquement », se souvenait-il.

« Mais il ne lui a pas échappé que l’Église a joué un rôle très important dans l’ensemble du processus de liquidation de l’apartheid », a ajouté Cassidy.

Selon Cassidy, dans une lettre qu’il avait écrite à Billy Graham, Mandela se disait touché par une des émissions TV de Graham, vue en prison.

Source : cbn.com

Actu

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014