Le renouveau par les classes

Daniel Topalski

Pasteur Daniel Topalski, surintendant de l’EEM Bulgarie, Conférence 

centrale 2013

À partir de son expérience pastorale, le surintendant bulgare, D. Topalski, insiste sur la part que joue la vie d’une « classe » pour former les chrétiens à la vie de disciple. Une affirmation qui n’a pas perdu de sa pertinence.

Moyen de grâce

Le méthodisme est un moyen de grâce pour les personnes de tous âges. C’est une école de formation permanente pour les chrétiens — de la petite enfance jusqu’à la fin de leur voyage terrestre. Nous sommes obligés de reconnaître le caractère fondateur du ministère de l’enseignement dans l’Église et les conséquences douloureuses si nous le sapons ou le négligeons.

Vie de disciple

Le méthodisme est un moyen collectif de grâce. Il fournit une forme de structures facilitant une vie chrétienne disciplinée et la croissance dans la sainteté sociale. John Wesley avait réalisé que le réveil de son temps n’avait aucune chance de survivre sans ces formes de vie collective organisées pour l’encouragement et le soutien du chrétien menant sa vie de disciple (ou de disciple chrétien engagé et responsable). Il a pris de nombreuses mesures pratiques et mis en place les structures nécessaires à l’édification des disciples — des groupes de chrétiens de taille différente dotés d’un objectif commun.

Cette forme d’organisation vise à encourager une vie chrétienne engagée et responsable. Nous devons comprendre que cette forme d’organisation doit devenir le centre de nos communautés ecclésiales Nous devons enfin comprendre que, si nous sommes sérieux dans notre manière d’aborder le message biblique du salut, nous devrions avoir pour objectif d’inclure tous les membres de l’église dans de petits groupes appropriés en fonction du niveau de leur croissance chrétienne.

Peu importe la taille de l’église et sa situation géographique, les petits groupes sont la meilleure façon d’intégrer de nouvelles personnes, de les former comme disciples fidèles du Christ et de les envoyer dans le monde pour partager leur foi et servir.

Le renouveau spirituel de nos communautés suppose la restauration de cette ancienne pratique méthodiste et son adaptation créative aux conditions actuelles. Malheureusement beaucoup de nos membres d’église préfèrent garder l’anonymat et cantonner leur vie privée à leur espace personnel. Ils ne sont pas prêts à partager ouvertement leurs problèmes et leurs échecs spirituels, pas plus qu’ils ne sont pas prêts à se consacrer avec diligence à une vie disciplinée.

Condition de renouveau

Il est de notre responsabilité de révéler la nécessité et les avantages de la mise en œuvre des « classes » (petits groupes) avec la sensibilité et la persistance nécessaires. Cela ne va pas être une tâche facile, mais si nous décidons de nous épargner tout effort, nous allons gaspiller l’un des moyens les plus significatifs que notre propre tradition nous a donné afin de parvenir à un véritable renouveau dans nos églises.

Les classes, c’est classe !

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2014