L’EMU Paris-Résurrection célèbre sa première moisson en famille


Philomène Ekissi

Par fête des moissons, on entend fête de reconnaissance : un temps dans l’année réservé pour manifester la reconnaissance au Seigneur pour ses biens et bienfaits. Résurrection n’échappe pas à la règle. Récit par Philomène Ekissi.

La communauté de l’Église méthodiste unie, Paris-Résurrection a célébré sa première fête des Moissons le dimanche 25 mai 2014 à Gennevilliers.

Les semaines des grands préparatifs ont laissé la place à la frénésie du grand jour. Pour sa première célébration des Moissons, l’église a choisi d’inviter la famille au menu de la fête : la famille dans son sens traditionnel, mais aussi la famille dans son sens communautaire, biblique et chrétien.

Le thème de la Moisson 2014 reprend fidèlement les mots prononcés par Josué, digne successeur de Moïse : « Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel » ; ces paroles prononcées lorsque Josué exhortait ses frères Israélites et leurs familles, libérés de l’esclavage en Égypte par les prodiges de l’Éternel à se détourner des dieux étrangers, à ne reconnaître et ne servir que l’Éternel seul vrai Libérateur.

Tout comme Josué, la communauté de Résurrection, reconnaissante des bienfaits de l’Éternel pendant l’année écoulée, a mis la famille au centre de son action. « Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel ».

Ce thème, extrait du livre de Josué (24.15) a servi de base de prédication à la pasteure Joseline Waechter, qui a officié le culte et su encore une fois succinctement mais profondément nourrir spirituellement les membres de Résurrection et leurs chers invités, avant de donner la parole au comité d’organisation de la fête.

Mais bien avant le lancement des festivités, un petit vent de fraîcheur a soufflé sur l’assemblée ! En effet, les enfants de l’École du Dimanche ont bien voulu faire un clin d’œil aux mamans à l’occasion de la fête des mères. Par un chant et des présents bien modestes mais pleins d’amour, ils ont tenu à faire plaisir à chacune des mamans présentes dans la salle. C’est donc sur cette note de bonne humeur que les enfants ont marqué du haut de leurs jeunes âges cette journée de la moisson dédiée à la famille.

Les ventes

Sans perdre une minute, les organisateurs ont commencé les ventes d’eau ; l’eau, précieuse source de vie, des bouteilles d’eau, des petites, des grandes, étiquetées par des versets ou références bibliques, ou par des noms de lieux célèbres de la Bible. Sous les commentaires soutenus du comité d’organisation, l’eau se vend à une grande vitesse, l’assemblée en redemande même…

Vient ensuite la vente des Bibles, qui seront dédicacées par la pasteure, des paniers confectionnés avec toutes sortes de fruits, des nappes de tables… Là encore, succès total ; à prix fixes ou aux enchères, les membres de la communauté et les invités ne se sont pas fait prier pour répondre de leur participation !

Liesse et ferveur

Le passage des familles de Résurrection et de leurs invités pour déposer les offrandes dans les paniers a rajouté une note de ferveur et de liesse particulière à l’événement : une fête des moissons à la façon méthodiste ! C’est-à-dire chantant et dansant avec une chorale excellente des grands jours, au top de sa forme ! Une chorale qui a honoré de sa voix la fête, l’a rendu vraiment belle et a fait plaisir aux archanges et séraphins du ciel. Sincères félicitations !

Mais une telle fête des moissons ne saurait se terminer sans repas de « famille ».

Aussi un buffet à la hauteur de l’événement a été dressé, riche, abondant et varié pour contenter et délecter toutes les papilles. Le Seigneur a pourvu et en abondance.

Comme nous l’a rappelé ce cantique exécuté avec vivacité par la chorale : « Honorons le Seigneur Jésus, le seul et vrai libérateur, offrons-lui tous nos biens et les prémices de tous nos revenus, alors nos greniers seront remplis d’abondance, et nos cuves regorgeront de moûts ».

Nous retiendrons de cette journée de fête des Moissons en famille que notre Dieu sait être le Dieu de l’abondance pour qui l’honore dans la fidélité.

La vie de nos églises

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2015