Paris EMU-Résurrection: Journée mondiale de Prière (JMP)

EMU-Résurrection soutient les Bahamas


« Après qu’il leur eut lavé les pieds et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit : Comprenez-vous ce que j’ai fait pour vous ? Vous m’appelez Maître et Seigneur : et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds  les uns aux autres ; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait » Jn 13.12-15

« Comprenez-vous ce que j’ai fait pour vous ? » 

Cette question que le Seigneur Jésus pose à ses disciples a été choisie comme thème à la Journée Mondiale de Prière (JMP). Les femmes de l’EMU Résurrection se sont jointes à leurs sœurs des Iles des Bahamas pour la célébrer en ce dimanche 8 mars 2015.

Une journée aux couleurs des Bahamas (bleu, jaune et noir), animée par des prières de louange, d’intercessions, de repentance et d’actions de grâce conduite par la pasteure Joseline Waechter, assistée de l’étudiante en théologie Catherine Ehoussou et de 4 autres sœurs de l’église. 

La prédication de Catherine a situé la scène rapportée dans Jn 13  dans un contexte de veille de la Pâques juive à l’heure du souper. Dans ce chapitre charnière (qui clôt le temps de ministère et ouvre le temps de la passion) Jésus pose un acte d’amour, mémorable. 

A travers ce geste bref et précieux : le lavement des pieds de ses disciples, Jésus  s’abaisse, s’humilie. Cette attitude nous montre le don gratuit de l’amour de Dieu pour les hommes. 

« Comprenez-vous ce que j’ai fait pour vous ? … Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres ; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait » 

À l’image de Jésus et symboliquement, les pieds de trois générations de femmes ont été lavés à Paris EMU-Résurrection.

Jésus attire notre attention sur l’importance des relations les uns avec les autres, le service du prochain, la souffrance d’autrui et nous invite à une vie communautaire et à une vie de fraternité dans l’Eglise.

Aussi la Journée Mondiale de la Prière étant dédiée à nos sœurs des Bahamas, les prières ont été dites, notamment pour

  • Les femmes qui vivent dans les quartiers pauvres de Nassau,
  • Les femmes victimes de violences conjugales,
  • Les femmes emprisonnées au centre de détention de New Providence
  • les mères adolescentes du centre Pace de Grand Bahama et de New Providence
  • les malades du SIDA,  et celles atteintes du cancer.

Dans cette même logique, une offrande spéciale a été faite, en vue de soutenir financièrement des projets très importants aux Bahamas comme celui du Centre Sister Sister, centre de lutte contre le cancer du sein, le Crisis Center, centre de lutte contre la violence envers les femmes, l’armée du salut pour la formation sociale et familiale. Une partie de cette aide financière ira au Secours Catholique en Haïti pour la reconstruction du centre d’Education Spéciale en faveur des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. 

La vie de nos églises

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2015