Le N°119  2016 est en ligne




ACCUEIL & ENroute

Vous avez la possibilité d'accéder aux archives du mensuel ENroute depuis l'origine et du Messager chrétien depuis qu'il est en ligne (1998) à cette page

ENroute

TITRES N°119

N°119 EN PDF

Contact


Mise en ligne du mensuel francophone de l’Église évangélique méthodiste

Éditorial

JP Waechter

Le terrorisme est-il un signe de la fin ? (Lc 21.7-28)

Au terme de ses travaux, le sommet climatique de la COP21 a défini le cap à prendre dans les années à venir pour limiter le réchauffement climatique et en réduire les tragiques conséquences.

Les États ont convenu de réduire les émissions de gaz à effet de serre dès que possible et de limiter si possible la hausse de température à 1,5 °C., reconnaissant « que cela réduirait significativement les risques et impacts du changement climatique ».

Les pays consentiront à ces efforts en fonction de leur responsabilité historique dans le changement climatique et de leur niveau de richesse – ou de pauvreté « sur la base de l’équité ».

On a manifestement franchi un cap capital à la COP21. Mais le pari sera-t-il suffisant pour éviter de nouvelles catastrophes ?

Si la COP21 engage les États, elle interpelle aussi la conscience des citoyens que nous sommes. Elle invite à retenir la leçon du colibri* où chacun est appelé à faire sa part.
Ce numéro d’ENroute, le premier de l’année de grâce 2016, fait le tour du sujet. Partant d’un état des lieux (le réchauffement climatique en Suisse avec Sylvain Besson, les pauvres qui en sont les premières victimes avec le SEL), nous donnons la parole à des amoureux de la nature (Jean-Ruben Otge, Daniel Nussbaumer et Charles Nicolas) et à la génération montante (avec Amandine de Conninck au jugement percutant et lucide).

Ce numéro se focalise aussi sur une association chrétienne impliquée dans l’étude et la conservation de la nature, A Rocha. Un de ses chargés de mission, Baptiste Mabboux, témoigne de son travail au quotidien autour du rollier. Son président, Jean-Pierre Charlemagne, évalue les résultats de la COP21 et esquisse notre part de responsabilité dans la sauvegarde de la création.

En ce début d’année 2016, prenons la résolution d’être un tant soit peu plus responsables dans notre gestion de la création comme des autres dons que le Seigneur nous a accordés.

Alors que nous nous rapprochons toujours plus de la fin (cf. méditation du pasteur Martin Hoegger), redressons-nous, levons la tête, les yeux fixés sur le cap de la bonne espérance.

* Voir plus loin.

Sommaire du dernier ENroute en ligne

Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2016