Éditorial: Le salut se vit, se dit !

Précédent


Dessin d’ © Alain Auderset publié avec son aimable autorisation

JP Waechter

De mars à juin, c’est la saison des grands rendez-vous ecclésiaux, l’Assemblée générale, la Conférence annuelle et la Conférence générale, où les délégués, pasteurs et laïcs se concertent pour prendre des décisions en commun. Pour que ces décisions soient conformes à la volonté de Dieu, il importe que les uns et les autres s’appliquent à la prière et soient dociles aux injonctions de l’Esprit Saint. Avant et après..., nous rappelle l’évêque Patrick Streiff.

Suivons cette ligne de conduite jusqu’au bout de notre carrière terrestre à l’exemple de Daniel Husser (+) dont nous saluons le parcours singulier dans ce numéro. A l’exemple aussi du Dr Mukwege, qui continue à prendre la défense des femmes en RDC à ses risques et périls et dont Nicolas Fouquet nous trace le portrait. A l’exemple enfin de Doreen Makaya qui nous rapporte ici son expérience salutaire de la grâce de Dieu. Plutôt instructif !

Trois exemples d’hommes et de femme pour qui le salut en Jésus-Christ a été cause de transformation. Ils étaient sauvés pour servir.

Car avant de se dire, le salut se vit toujours.

L’AG de l’UEEMF et bientôt la CA Suisse/France/Afrique du Nord réfléchit précisément à la question de la transmission de l’Évangile : « le salut, comment le dire ? » Thierry Hernando, auteur d’un ouvrage sur la patois de Canaan, apporte son avis d’expert.

Puissions-nous avoir pour chaussures à nos pieds la disponibilité à servir la Bonne Nouvelle de la paix (Ep 5.16) !

Que vaut la vie noir

Dessin d’ © Alain Auderset, publié avec son aimable autorisation


Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2016