Portes Ouvertes: soutenons les réfugiés dans la prière


La page de l’Express consacrée aux réfugiés lors de la Journée mondiale des Réfugiés

Il y a deux ans, la ville de Mossoul (Irak) se vidait de ses habitants. Afghanistan, Irak, Érythrée, Nigéria… de nombreux chrétiens ont dû aussi fuir la persécution. Prions pour eux.

Les réfugiés chrétiens persécutés en Allemagne

 Un rapport1 publié ce mois-ci par le bureau de Portes Ouvertes en Allemagne fait état de persécutions subies par les réfugiés chrétiens en Allemagne : Sur les 231 migrants chrétiens interrogés dans différents endroits d’Allemagne, 42% ont rapporté avoir été insultés, 37% ont dit avoir subi des blessures physiques, et 32% auraient reçu des menaces de mort. 

Le rapport montre que beaucoup de réfugiés chrétiens - plus spécifiquement ceux qui se sont convertis à la foi chrétienne - vivent dans la peur de la persécution de la part de réfugiés musulmans qui constituent la majorité des résidents dans les camps de réfugiés à travers l'Europe. Des problèmes similaires ont été rapportés en France en Suède. 

1 Religiös motivierte Übergriffe gegen christliche Flüchtlinge in Deutschland, Portes Ouvertes Allemagne, mai 2016 

Lorsqu’elle est arrivée dans un camp au Kurdistan, Najiba* avait tout perdu. « Nous avons juste eu le temps de fuir avant l’arrivée des combattants. J’étais sous le choc et je n’arrivais pas à croire qu’il nous fallait tout quitter », se souvient-elle. Aujourd’hui, elle partage un mobile home avec son mari et leurs cinq enfants.

Au jour le jour

Comme 45 à 60 millions de réfugiés à travers le monde, Najiba vit au jour le jour. « J’ai appris que notre maison a été détruite. Dans la ville il n’y a plus ni eau ni électricité », dit-elle les larmes aux yeux. Même si la vie est dure, Najiba a un toit et se réjouit de l’aide alimentaire qu’elle reçoit chaque mois. Elle ajoute : « Je remercie Dieu. J’espère qu’il nous aidera à rentrer chez nous et rebâtir notre vie. »

Marqués par leur épreuve

Déplacés de force ou obligés de fuir, il ne leur reste plus que des souvenirs. « Beaucoup sont dépressifs. Ils éprouvent des difficultés à parler de ce qui leur est arrivé et ils peinent à entrer en relation, même avec une personne de confiance », dit Duru*, conseiller post-traumatique au Moyen-Orient.


Intercession efficace

En revanche, de nombreux réfugiés chrétiens témoignent de la valeur et de l’efficacité de l’intercession en leur faveur. Libération de la peur, consolation du cœur et renouveau de la foi sont le résultat des prières. Leur force ? L’assurance de ne pas être oubliés.

Prions pour les réfugiés.

Remercions Dieu pour les organismes et les chrétiens dévoués à la cause des réfugiés,

Prions pour la sécurité des réfugiés chrétiens encore menacés,

Prions pour la guérison de toutes leurs blessures et la reconstruction de leur vie.


Toute remarque et tout courrier à propos d'EN ROUTE sont à adresser à En route - Tous droits réservés © UEEMF 2016