Association d'entraide

" 2000 ans d'espoir "

bénévole

Veillée de Noël 1999

Un bénévole

Nous voici bien engagée dans la nouvelle année et Noël peut sembler déjà bien "loin" derrière nous Laissez-nous toutefois vous rapporter ce qui est pour nous comme un conte de Noël.

Il était une fois une Église décorée par de nombreuses personnes de "bonne volonté", où se retrouvait, un soir de Noël, une cinquantaine de bénévoles. Prêts à vivre avec tous ceux qui viendraient un temps de partage et de fête, ils se demandaient pourtant entre eux combien de personnes se rendraient là. Personne ne le savait en effet, la fête devant rester ouverte à tout un chacun. Personnes isolées, sans abri, bande de jeunes ou familles.

Dix neuf heures: une des organisatrices ouvre les portes. Que la fête commence ! Une véritable "vague humaine" se déverse sur elle. C'est à qui serait le premier à entrer dans les lieux accueillants et chauffés !

La salle se remplit, déjà les premiers enfants se ruent vers l'espace qui leur est réservé. Ils sont finalement une vingtaine à s'amuser avec les personnes qui s'occupent d'eux.

Pour les adultes, l'heure est aux conversations, aux partages possibles avec ses voisins de table, à la dégustation des mets, au plaisir des oreilles. Un orchestre venu des quatre coins de France et des musiciens de (très) haut niveau partagent leurs talents avec des auditeurs charmés. Même un amateur de Hard Rock peut aimer de la musique classique, lorsqu'elle est offerte, comme cadeau, nous en sommes témoins!

Au cours de la soirée les gens ne cessent d'affluer. Bientôt les 120 places à table ne suffisent plus. Il faut spontanément trouver assiettes, couverts et serviettes, préparer des plats de raclette et des salades pour les nouveaux arrivés. Joyeux tumulte, une ambiance bon enfant.

Mais que dire d'une salle où quelques 150 personnes font silence, alors que vous êtes en train de lire le texte de la Nativité, accompagné de diapos ? C'est tout simplement impressionnant. Le message d'espoir du premier Noël s'imprime toujours encore dans les coeurs.

Cadeaux et temps de danse "musette" enrichissent encore la soirée, avant que les uns et les autres s'en retournent, porteurs d'une bougie, symbole de la lumière qui anime le coeur de l'équipe de préparation et certainement aussi celui de la plupart des participants.

Minuit, Chrétiens!!!

L'heure des bilans sonne et c'est un bilan très positif. Quelques deux cent personnes ont su être à la fête, sans incident majeur, dans la bonne humeur. Quelques cent autres personnes avaient préalablement donné de leur temps pour préparer cette veillée: c'était comme si elles étaient présentes.

Ce qui a des allures de conte s'est réellement passé ce 24 décembre 1999, en l'Église Saint Nicolas à Strasbourg. Nous n'avons pas rêvé, ce fut réellement un JOYEUX NOËL.

L'équipe "Coffee", et avec elle toute l'Association d'Entraide, aimerait remercier chacun de ceux qui ont contribué à la réussite de la fête, par sa présence, ses dons matériels, son prêt du four à raclette, son coup de main les 23 et 25 décembre, ses prières.

Que l'année 2000 soit pour chacun d'entre vous empreinte de rencontres vraies, de partages, de joies au quotidien.

Béatrice SIGRIST