Agenda

ASSEMBLÉE DU DÉSERT

Dimanche 6 septembre 2009

Calvin, au service du Dieu qui parle

Affiche 2009N


Traditionnel rassemblement des Protestants au Musée du Désert (le Mas Soubeyran, Mialet, 30140 Anduze) le dimanche 6 septembre 2009. Cette année, ce rassemblement est placé sous le signe de Jean Calvin dans le cadre du 500e anniversaire de sa naissance.

« Tout ce que je demande, c'est qu'il soit permis au peuple fidèle d'écouter parler son Dieu… ». Tel est le thème d’une page anonyme placée en tête de la nouvelle traduction de la Bible en français, publiée en 1535 : l’un des premiers texte de Jean Calvin, converti lui-même par la découverte de la Parole dans l’Ecriture. Le « peuple fidèle » qu’il évoque, ce sont des hommes et des femmes de toute condition, qui avaient faim et soif de l’Évangile interdit, des groupes épars et clandestins, pourchassés comme « hérétiques » par les autorités du royaume de France et de l’église officielle.

A partir des années 1540, Calvin réfugié à Genève va leur ouvrir l’Écriture en l’expliquant en langue vulgaire, par un manuel de théologie pratique, l’Institution de la religion chrétienne, par ses commentaires, par son catéchisme, par sa prédication. Il va aussi les exhorter à rompre avec les pratiques religieuses traditionnelles, contraires à la Parole source. Plus tard, désespérant d’une réforme de l’église par le pouvoir royal, Calvin va aider les églises clandestines en France à se structurer, autour de ministres de la parole et d’anciens.

Calvin – dont on célèbre en 2009 le 500e anniversaire de la naissance – n’est pas seulement une figure historique, le réformateur inventeur d’un modèle d’église qui a essaimé à partir des marges des territoires de l’Empire gagnés à la Réforme de Luther ; l’inventeur aussi d’une éthique et même d’un style de vie « calviniste ». Il reste aujourd’hui une référence forte pour de nombreuses églises protestantes dans le monde entier : les églises réformées et presbytériennes, des églises baptistes aussi, en Europe, aux États-Unis, au Brésil, en Afrique, à Madagascar, en Corée.

« Écoutez cieux et toi, terre, prête l’oreille, car l’Éternel parle » (Es 1.2).

Ce verset placé en ouverture de la Bible d’Olivetan, préfacée par Calvin, sera le fil conducteur de la journée.

Le culte du matin, à 10 h 30, sera présidé par le pasteur Marcel Manoël, président du Conseil national de l’Église réformée de France.

L'après-midi, on entendra les allocutions de Pierre Janton, professeur émérite à l’Université de Clermont-Ferrand, et de Philippe Chareyre, professeur à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Le message final sera donné par Isabelle Graesslé, directrice du Musée international de la Réforme à Genève.