LA PRIERE - PETIT PARCOURS PRATIQUE

4. A QUAND LE RÉVEIL?

Claude Grunenwald

pasteur

La prière est au matin la clé et pour le soir le verrou
Gandhi


Questions : Ai-je soif de Dieu (Ps 42:1) et de la vie abondante que Jésus-Christ donne (Jn 7.37) ?  Désirons-nous ardemment comme des enfants nouveaux-nés le lait pur de la Parole de Dieu (1P 2.2) ?  Eprouvons-nous cette joie : Oh ! Quel plaisir c'est, pour des frères (et des surs), et quel bonheur que d'être ensemble ! (Ps 133.1) ? Est-ce que dimanche dernier je marchais avec la foule et je m'avançais avec elle jusqu'à la maison de Dieu, dans les cris de joie et de reconnaissance d'une multitude en fête (Ps 42.5) ?  
Sommes-nous ASSIDUS À L'ENSEIGNEMENT, À LA COMMUNION FRATERNELLE, AU PARTAGE DU PAIN ET AUX PRIÈRES (d'après Ac 2.42) ?  Quant au service, le NT dit : Soyez bouillants par l'Esprit. Servez le Seigneur.(Trad. litt. de Rm 12.11, note Colombe) L'Esprit de Dieu est la source du vouloir et du faire. Et Paul d'affirmer : Nous rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu. (Ph 3.3) Connaissons-nous la plénitude de l'Esprit Saint (Ep 5.18) ?  Avons-nous soif de sainteté ?  L'obéissance à Dieu est-elle un délice ? 
Pays de Galles, 1904
Evan Roberts, jeune mineur de 26 ans, soupire après un renouvellement intérieur. Il s'humilie devant Dieu au fond de la mine. Sa prière est : « Mon Dieu, courbe-moi ! » Quelques temps après, un formidable réveil embrase le pays. Les témoignages bibliques ci-dessus redeviennent actuels ! Ruben Saillens (1855-1942) témoignera : « Je servais l'Evangile comme une cause vaincue ;  j'ai reçu là-bas un baptême d'un optimisme qui n'est pas dans mon tempérament ! » Dans cet optimisme, il composera le célèbre « Torrents d'amour et de grâce ». 
Si la nécessité d'un réveil, sur le plan personnel et communautaire, nous convainc, que faire ?  Confessons « ce qui n'est pas ». Prions pour un retour à la « normale » du Royaume : glorifier le Seigneur dans tout notre être, par l'action puissante de Son Esprit Saint. Faisons nôtres les promesses divines.
Daniel aspirait à un réveil spirituel. Un jour, il terminait sa prière par ces mots : Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif ! Agis et ne tarde pas, par amour pour Toi, ô mon Dieu ! Car Ton Nom est invoqué sur Ta ville et sur Ton peuple. (9.19) La suite ? Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché de mon peuple d'Israël, quand (l'ange) Gabriel me dit : Au commencement de tes supplications, une parole fut émise et je viens pour te l'annoncer. (9:20-23) Si la prière fervente du juste a une grande efficacité (Jc 5.16), adaptons cette prière à notre contexte Jésus promet : Tout ce que vous priez et demandez, croyez que vous l'avez reçu, et ce sera à vous. (Mc 11.24) 
Frère, sur, as-tu à cur le réveil ?  Alors réunis-toi avec d'autres qui ont ce même fardeau. Priez ensemble régulièrement, sachant que dans le Ciel votre supplication est entendue. A Bischwiller, depuis des mois, un petit noyau se réunit dans cet esprit-là. Le Fils de Dieu nous lance un bon défi : Qu'il vous soit fait selon votre foi. (Mt 9.29) Il Se glorifiera ! Alléluia !

prierecoeur.gif