La vie de nos églises

“Installation du couple pastoral Nicole et Pascal Maurin” par Pierrette Fabre

PASCAL1.jpg


Le dimanche 26 octobre, à Codognan, nous avons installé officiellement le nouveau couple pastoral Nicole et Pascal Maurin. Depuis début septembre, ils étaient bien là, mais ils campaient un peu comme ils pouvaient car le logement qu’ils devaient occuper avait pris un énorme retard dans la rénovation qui devait y être apportée. Nous savions depuis le mois de juin qu’un nouveau pasteur allait venir à Codognan et que le couple pastoral habiterait la partie du presbytère restée inoccupée depuis quelques années. Il fallait remettre ces pièces en état et prévoir en plus des toilettes inexistantes. Il nous a fallu faire vite pour imaginer un plan susceptible de convenir, trouver un entrepreneur qui nous proposerait un devis assez rapidement, qui accepterait de travailler dans l’été, et le plus important pour nous, trouver les fonds nécessaires à cette réalisation. En très peu de temps, nous avons pu coordonner toutes ces démarches et la plus essentielle, c’est notre U.E.E.M.F qui nous a assurés du financement par un emprunt sur sept ans remboursable par la location de l’autre partie du presbytère.

Nous remercions tout particulièrement notre U.E.E.M.F, pour les encouragements qui nous ont été chaleureusement prodigués tout le long de cette période.

Les travaux ont commencé début juillet sur les chapeaux de roue et nous pensions que nous serions dans les temps, c’est-à-dire, la première quinzaine de septembre. Eh bien non, au fil des jours, nous avons vu les travaux se ralentir, traîner jour après jour dans les finitions. Enfin, depuis une semaine seulement, Nicole et Pascal ont pu s’installer malgré les inconvénients des dernières finitions.

Malgré tout cela, Pascal n’est pas resté inactif et déjà, il a entrepris pas mal de réalisations dans ses projets pour relancer l’église de Codognan et celle de Caveirac. Il est partout à la fois et même il trouve le temps d’achever certains travaux oubliés par l’entrepreneur. Nous pensons qu’il va falloir suivre leur rythme mais pour une église dont les membres sont d’un âge certain, l’entraînement va suivre car Nicole ne manque pas non plus d’énergie !

Voilà les premières nouvelles que nous pouvons vous apporter en vous renouvelant à tous nos fraternelles amitiés.

Envoyez-moi un message