SOL FA SOL

Solidarité Face à la Solitude

POURQUOI SOL(idarité) FA(ce) à la SOL(itude) ?
Solidarité
, on connaît ! Un mouvement de fraternité, le développement de liens d'amitié, le partage
Solitude ? On croit connaître, mais aujourd'hui, elle a tellement de visages différents !
Si le nombre de personnes seules a pris aujourd'hui des proportions importantes, il recouvre des situations et des sentiments extrêmement variés.
Chacun sera capable d'assumer le fait de vivre seul d'une façon particulière. Si, pour l'un ou l'autre, le sentiment de liberté et d'indépendance domine, pour beaucoup, l'impression de solitude s'impose par moment. Bien sûr, on peut être seul sans être solitaire et la plupart ont tissé des liens familiaux, des liens d'amitié, ont accepté des engagements dans l'Église, ont développé un réseau d'activités professionnelles ou associatives. Ils ont un dynamisme à saluer et un magnifique potentiel de solidarité. Une solidarité qui, justement, peut s'exercer envers d'autres qui apprivoisent avec plus de difficulté la vie de célibataire. Quand la solitude pèse, on a besoin de rencontres, de partages.
L'association La Cause, oeuvre d'évangélisation et de service créée en 1920, a entendu cette demande des personnes seules. C'est en 1999 qu'est né le premier groupe Sol Fa Sol grâce à l'engagement de quelques bénévoles.
La solidarité face à la solitude que les humains ont créée, c'est la mise en commun d'une énergie créatrice pour dépasser le poids que peut représenter la solitude.
Aujourd'hui existent 11 groupes locaux : Pau, Perpignan, Alès, Montpellier, Valence, Lyon, Belfort, Colmar, Paris, Lille et en Basse Normandie. Ces groupes accueillent toute personne chrétienne, célibataire, pour une réunion mensuelle qui comprend un temps spirituel, une activité de loisirs, tourisme, sport ou réflexion, un repas ou un goûter.
Comme toutes les autres actions de La Cause, nous avons voulu la situer dans un carrefour de rencontres des différentes Églises de la grande mouvance protestante et évangélique. En partant d'une ouverture d'esprit, il s'agit donc de s'enrichir mutuellement grâce aux réflexions bibliques, aux prières communes et au partage fraternel. Ceux-ci sont vécus en toute simplicité et pourtant dans une grande profondeur. Le partage de la foi permet un réel encouragement pour tous.
Une des particularités de Sol Fa Sol est ainsi de conjuguer un aspect spirituel et un aspect de détente. C'est une véritable ouverture aux autres qui est vécue grâce à la stimulation du groupe, en visitant la région ou en pratiquant des activités sportives.
Nous sommes heureux de donner la parole aux animateurs bénévoles sans qui aucun groupe ne serait possible, à travers l'interview suivante.
Pasteur Nicole DEHEUVELS, responsable du service Sol Fa Sol


Rencontre avec des animateurs des groupes locaux


Quatre animateurs devant un château cathare visité par le groupe de Perpignan

Qu'est-ce qui vous a amené à devenir animateur ou animatrice de Sol Fa Sol ?
Éliane ­ « Sans animatrice, il n'y a pas de groupe ; or, il y a beaucoup de personnes qui pourraient bénéficier de ces réunions. S'il faut bien que quelqu'un se dévoue, pourquoi pas moi ? »
Michel
 ­ « J'organisais des sorties en montagne avec mon Église, mais il y avait très peu de célibataires avec qui lier connaissance. J'ai immédiatement saisi la proposition qui m'a été faite par quelqu'un d'une autre Église d'organiser ensemble un groupe Sol Fa Sol. Petit à petit, des liens d'amitié se sont noués et je suis content que ce soit avec des chrétiens ».
Quelle est la spécificité de Sol Fa Sol qui vous a particulièrement plu ?
Astrig ­ « Les rencontres régulières avec à la fois un côté spirituel et un côté détente. Et puis aussi l'encadrement national avec la notion de réseau ».
Michel
 ­ « Le fait que le fonctionnement soit déjà structuré, avec des recommandations pour l'organisation, une charte qui pose des principes d'ouverture, de liberté et de respect d'autrui ».
Qui sont les gens qui participent aux réunions ?
Jess ­ « C'est très varié ; tout âge est bien venu, cela facilite l'ouverture d'esprit ».
Avez-vous un souhait, une prière pour Sol Fa Sol ?
Jess ­ « Que Dieu se serve de Sol Fa Sol pour nous édifier les uns les autres et pour annoncer son Évangile ! »
Éliane
 ­ « Qu'il puisse y avoir davantage de groupes en France et donc des animateurs qui se lèvent ! »
Pourquoi est-il important de se retrouver entre célibataires puisqu'il existe d'autres groupes d'Églises ?
Michel ­ « En tant que chrétiens, les célibataires participent aux activités d'Église mais ne se retrouvent pas dans des activités de loisirs. Or, en général, ils ont soif de rencontrer des personnes avec qui partager des moments forts, des émotions, des projets ».
Dernière question, avez-vous un message pour donner à d'autres l'envie de vous rejoindre ?
Éliane ­ « Soyez les bienvenus ! Il y aura toujours de la place pour vous dans notre groupe ».
Astrig 
­ « Venez et voyez par vous-mêmes ! »


Des animateurs Sol Fa Sol bénévoles réunis à « La Cause » pour une journée de formation

Contact :
SOL FA SOL
LA CAUSE
69 Avenue Ernest Jolly
78955 CARRIÈRES SOUS POISSY
Tél. : 01.39.70.60.52
E-mail : solfasol@lacause.org
Site Internet : www.lacause.org