La vie de notre Église (2)

Journée de l’Union - Ascension / 1er mai 2008

L’éthique et l’engagement sociopolitique à l’ordre du jour de notre Journée de l’Union le 1er mai dernier avec des représentants du CPDH. Retour sur une journée mémorable !

Ce navigateur ne peut pas lire le fichier vidéo intégré.


Le Comité Protestant évangélique pour le Dignité Humaine (CPDH) était cette année l’invité de la Journée de l’Union dans ses quatre lieux de rencontre, Anduze, Fleurance, Genève et Landersen. Ses représentants ont fait réfléchir l’assistance sur l’engagement des croyants dans la société. Ils ont aussi tâché de répondre aux questions éthiques de l’heure (avortement, euthanasie, bioéthique, etc.).

« Sur le plan local », fait remarquer Jean-Marc Potenti, pasteur à Auch et principal intervenant de la journée dans le Gers au nom du CPDH, « c’était en plus une bénédiction de vivre ce temps de communion avec des églises voisines, un temps très riche. J’ai été agréablement surpris par la maturité des personnes, la qualité et l’ouverture des pasteurs. Cette journée a donc été l’occasion de se rapprocher et de vivre une certaine unité ».

« Vous nous avez donné un encouragement à travers les messages ; face à une attitude résignée que nous avons facilement, il est bon d’entendre que c’est possible d’entreprendre, avec le Seigneur ! », écrit de son côté le pasteur Jean-Ruben Otge à l’issue de la journée dans le Gard après la venue de Jacky Minard.

Landersen par Daniel Husser

Devant un public d’environ 120 personnes, venant de diverses églises méthodistes d’Alsace et de Moselle, Daniel Rivaud a traité le thème : « Le chrétien dans la cité — ou — Comment vivre sa foi dans un monde en pleine mutation ? ».

Dans la matinée, Daniel Rivaud a évoqué son parcours personnel ayant abouti à la création du CPDH, dont il a présenté les objectifs et l’organisation en commentant un diaporama.

Montrant que Dieu s’intéresse à l’homme dans sa globalité et ce dans tous les domaines de la vie, le délégué général a mis en relief les fondements bibliques qui appellent les chrétiens évangéliques à ne pas baisser les bras et à être présents, de façon prophétique, dans les débats suscités par les problèmes de société actuels. Cette présence active n’est pas une option facultative, mais une responsabilité à assumer, selon l’enseignement d’Ézéchiel 33.

Au cours de l’après-midi, Daniel Rivaud a présenté divers sujets d’actualité ainsi que différents types d’actions du CPDH, en invitant les participants à être eux aussi des chrétiens militants dans la société, utilisant tous les moyens légaux et pacifiques existants.

Un abondant échange de questions-réponses, plusieurs demandes d’information et d’adhésion, ainsi que des achats de livres permettant d’approfondir les sujets abordés, ont témoigné de l’intérêt suscité par cette journée.

Espérons et prions pour que les interpellations reçues aient des répercussions dans la vie des personnes individuelles, des familles et des églises et surtout au-delà des murs de ces dernières.