La vie de notre Église (2)

60 années de Conférence centrale

La Conférence centrale de l’Europe du Centre et du Sud (CCECS) s’est mise en place dans un contexte politique difficile en Europe. Les 60 années suivantes ont été marquées par des conditions sociales, politiques et économiques exigeantes. Au sein même de la Conférence centrale, des changements sont survenus : des avancées, des échecs, des espoirs, des déceptions, de nouvelles opportunités pour partager l'Évangile et des portes qui se ferment. Deux constantes au fil de ces années : Les fidèles de nos communautés locales ont fait l’expérience de la présence et de la sollicitude de Dieu en de nombreuses situations. Et la communion fraternelle si riche vécue au sein de la Conférence centrale s'est renforcée dans le temps.

1954

Élection de l’évêque Ferdinand Sigg

14 au 17 octobre 1954, Bruxelles

Constitution et 1re session de la Conférence centrale de l’Europe du Centre et du Sud (CCECS).


À l’unanimité ; Ferdinand Sigg (Suisse) a été élu évêque de la nouvelle Conférence annuelle.

Évêque Sigg : « Je me suis posé la question : < As-tu mérité cette fonction ? > - < Peux-tu assumer cette fonction ? > Dieu a donné la réponse : < Le Seigneur y pourvoira > ».

1956

Indépendance de la Tunisie

1962

Indépendance de l’Algérie

1966

Élection de l’évêque Franz W. Schäfer

2 au 4 septembre 1966, Lausanne

5e session extraordinaire de la Conférence centrale de l’Europe du Centre et du Sud (CCECS).


La Conférence centrale élit Franz Schäfer comme successeur de l’évêque Ferdinand Sigg décédé subitement.

Évêque Schäffer: « Je ne suis pas un second Ferdinand Sigg, mais un homme qui veut mener sa vie en accord avec la Parole de Dieu ».

1968

Unification de l’Église méthodiste et de l’Église évangélique (Evangelische Gemeinschaft)

1969

Les Méthodistes de Belgique quittent la CCECS.

1989


Élection de l’évêque Heinrich Bolleter

15-19 mars 1989, Baden

11e session de la CCECS.


Heinrich Bolleter est élu comme successeur de l’évêque Franz Schäffer en partance à la retraite.

Évêque Heinrich Bolleter : « J’ai ma dernière affectation à Zofingen comme de la main de Dieu. J’aimerais m’engager dans ma nouvelle fonction de la même manière ».

1989

Chute du rideau de fer

Depuis la désintégration de la Yougoslavie en 1991, mise en place de la Bosnie-Herzégovine, Monténégro (Kosovo), Croatie, Macédoine, Montenegro, Serbie, Slovénie

«Quand je reviens sur les années passées, je me rends compte que, même si je n'ai jamais vraiment quitté ma patrie, j'ai vécu dans plusieurs États différents. En relation avec cette évolution politique persiste depuis longtemps déjà et pour longtemps encore une misère économique, ce qui entraîne un manque d'argent. Y compris dans l'Église. C'est très important pour nous, qui sommes un petit groupe, de faire partie d'une grande Église mondiale. Les nombreuses relations personnelles que nous avons établies au sein de notre Conférence centrale nous encouragent toujours à nouveau. (Ana-Kuncak Palik, Serbie).

1993

Division de la Tchécoslovaquie; Mise en place de la République tchèque et la République slovaque

1993

Reconstitution de la Conférence annuelle de Bulgarie

« Certains pensaient que l'Église méthodiste n'était qu'une partie de l'histoire. Mais les ruines de nos églises profanées contenaient non seulement des cendres, mais aussi des braises. L'héritage de nos pères a été préservé, et nous le transmettons à nos enfants ».(Bedros Altunian, Bulgarie)

1995

(Nouveau) début du travail méthodiste en Croatie (jusqu’en 2010)

1998

(Nouveau) début du travail de l’Église en Albanie

« L'EEM en Albanie est en croissance lente et régulière. Il s'agit d'une communauté de vie de personnes qui se rassemblent dans le Christ et suivent son exemple. On souhaite inviter d'autres personnes à suivre ce chemin qui nous est commun ». (Wilfried et Jean Nausner, Albanie)

2003

L’EEM en Transcarpatie (Ukraine) change de diocèse épiscopal et passe à l'Eurasie

2005

Élection de l’évêque Patrick Streiff

13-17 avril 2005, Berne

15e session de la CCECS


La Conférence centrale élit Patrick Streiff comme le successeur de l’évêque Heinrich Bolleter parti à la retraite en 2006.

Évêque Patrick Streiff : « J’accepte cette élection avec l’aide de Dieu en sachant que j’ai vécu toujours à nouveau son soutien dans le passé. Pour moi, ce ministère est un ministère visant l’unité ».


2005

Union définitive entre l’Église méthodiste de France (EMF) et l’Union de l’Église évangélique méthodiste (UEEM) pour former l’UEEMF

2010

Fondation du circuit EEM de Bruxelles/Belgique

2011

Création de l’EEM en Roumanie

«Nous sommes ravis de faire partie de la famille mondiale de l’EEM. Cela nous aidera à semer les graines de la foi, de l'espérance et de l'amour dans les villes et villages de Roumanie ». (Rares Calugar, Roumanie)

« La décision consciente et responsable prise par les communautés roumaines de se joindre à l’EEM, offre de grandes possibilités. La passion et l'enthousiasme qui se manifestent dans la transmission de la foi et dans l’implantation de nouvelles églises peuvent nous aider à sortir de notre inertie et à nous rappeler quelle est notre véritable vocation. En retour, nous pouvons préserver nos frères roumains de faire les erreurs que nous avons faites dans le passé ». (Daniel Topalski, Bulgarie)

Conférence centrale de l’Europe du Centre et du Sud (CCECS)