Nouvelles de nos églises

Suivant

Genève

Exposition de tableaux de Ernest WYSS
Ernest WYSS, né le 19 mai 1909 à Genève et diplômé du Conservatoire des Beaux-Arts, est le plus ancien des peintres reconnus de Genève et aussi le plus ancien membre vivant de l'Église Évangélique Méthodiste de Genève!
Cette exposition est un des clous des événements faisant partie des festivités du 20e anniversaire de l'EEM d'Onex/Genève. L'exposition, présentée sur deux étages, compte 44 tableaux de la collection du peintre et 31 autres, gracieusement prêtés par leurs propriétaires pour la durée de l'exposition (du 22 oct. au 04 nov.). La majorité des oeuvres est exécutée à l'aquarelle et quelques-unes à la peinture à l'huile représentant des paysages ainsi que des natures mortes et des bouquets floraux.
Le vernissage s'est déroulé le soir du 22 octobre en présence de Ernest WYSS, son épouse et leurs deux enfants. Éric ROTHSCHILD, organisateur de l'exposition, s'est adressé aux invités et visiteurs en dressant un résumé de la vie du peintre, de ses oeuvres, ainsi que le but de l'événement. Il est intéressant de noter que son premier vernissage a eu lieu il y a 60 ans! 
Une somptueuse collation fut servie à tous.
Journée portes ouvertes et vente de mission
Une Église accueillante, une Église jeune, une Église évangélique, une Église conviviale, une Église au service du prochain, une Église en fête.
C'est dans l'esprit de ces slogans affichés dans la salle de culte que s'est ouverte, le samedi 9 novembre, la dernière manifestation des festivités du 20e anniversaire de la Mission cette année.
De 9h à 16h le groupe de collaborateurs, dirigé par Heidi SCHMID, a accueilli les arrivants et a fait visiter les comptoirs présentés ainsi que les locaux de l'Église.
Les divers comptoirs présentaient des articles d'artisanat, cadeaux, bijoux, couture, lainages et jouets. Une tombola dotée de prix immédiats, menée par Sylvia OTTO, a eu un tel succès que tous les billets étaient vendus vers 12h déjà ! Un autre succès était un grand concours : il s'agissait d'estimer le nombre de grains de maïs contenus dans un bocal.
Entre-temps, les visiteurs pouvaient se servir et flâner au buffet de pâtisseries sucrées et salées et/ou se mettre à table pour se faire servir le plat du jour.
Cette vente était auparavant régulièrement dirigée avec beaucoup de succès par la regrettée Rose MOOR, mais dans un autre lieu que l'Église. Nous tenons à féliciter et à encourager Heidi d'avoir repris le flambeau et le défi qu'a laissés Rose. 
Les 13 000 francs suisses (8 667 ¤) de recettes serviront à financer les oeuvres missionnaires de l'Église.
Peter KARUNARATNA


Agen

Fête de reconnaissance :
Cette année, nous avions choisi le 13 octobre pour notre fête de reconnaissance. Les jours précédents étaient assez sombres et pluvieux, plusieurs personnes ont dû prier pour que ça s'arrange le dimanche et cela s'est réalisé.
Merci à notre Dieu qui a permis à tous de se retrouver dans le parc l'après-midi !
Notre Église était bien pleine le matin pour célébrer un joyeux culte de reconnaissance. La louange prit une place toute particulière ce jour-là, grâce à nos jeunes musiciens - bien entraînés par Cathy - et notre chorale - bien dirigée par Marlène.
Les produits de la terre étaient bien représentés : citrouilles aux vives couleurs, pommes, poires, noix, miel, confitures, etc., le tout composant un bien joli tableau près de la chaire.
Après le culte, un bon repas nous réunit au foyer de l'Église, repas animé où on pouvait à la fois bien manger et bien partager tout ce qui fait notre vie : joies, peines, préoccupations, projets, etc.
A 14h30, c'était la réunion de l'après-midi qui commençait. Joël, un de nos jeunes, baptisé au mois de juillet, nous a fait un compte-rendu de ses expériences dans un camp chrétien à Eldenburg en Allemagne, avec beaucoup d'humour.
Puis plusieurs problèmes concernant la vie de l'Église et de la radio ont été abordés ; des projets furent examinés : achat d'un piano, création d'un ciné-club, etc.
Puis nous nous sommes rendus dans le parc, autour d'un imposant stand de pâtisseries diverses ; les enfants ont joué plus loin à faire tomber des pyramides de boîtes de conserves ; un autre stand, «travaux de dames» attira quelques personnes. Enfin une loterie nous tint en haleine un bon moment.
Vers 17h30, nous nous sommes décidés à partir, heureux d'avoir passé cette journée avec nos frères et soeurs, une journée de joies simples et bonnes, comme notre Seigneur sait nous en donner. Merci encore à lui pour cette Fête de Reconnaissance.
Arlette BRUNEL


Montélimar

Quelques points forts dans la vie de notre Église.
Plusieurs visiteurs nous ont intéressés par leur activité missionnaire :
- la famille ARENA par son travail avec la mission «Fenêtre 10/40» en Afrique du Nord,
- un jeune couple qui travaille en Casamance, au Sénégal, avec la mission Wycliffe,
- Idris et Andrée DAVIES par leur ministère avec Livr'Afrique.
Dans le secteur évangélisation, le week-end avec Dany HAMEAU a été enrichissant. Notre frère nous a communiqué la vision d'une Église désireuse de jouer son rôle dans la société actuelle. Une distribution de journaux et traités sur les marchés a été faite autour de la période d'Halloween pour en dénoncer les origines et les effets néfastes.
Le secteur jeunesse est en pleine activité. Il y a 50 enfants à l'école du dimanche, 20 pré-ados qui composent le groupe des Pionniers et 21 jeunes au lycée et en université. Un de nos jeunes est passé par les eaux du baptême.
Plusieurs membres et amis de l'Église ont traversé des jours douloureux de maladie ou de deuil : Christine CHAHINIAN, Mimosette ESCHARAVIL, Janine FORISSIER et d'autres encore. Notre soeur Madeleine BOCCANERA nous a quittés pour la patrie céleste dans sa 92e année.
Plusieurs amis de l'extérieur se sont joints à notre assemblée pour telle ou telle occasion en y apportant beaucoup de vie et de ferveur.
Nous remercions le Seigneur pour les moments de joie comme pour les moments d'épreuve. Nous voulons placer en lui notre confiance dans la bonne marche de son Église, car «c'est dans notre faiblesse que sa puissance s'accomplit » (Esaïe 12.2).
Grégoire CHAHINIAN