Journée mondiale de prière - vendredi 6 mars 2009

“En Christ plusieurs membres, un seul corps”

Ce navigateur ne peut pas lire le fichier vidéo intégré.


« L'image 2009 de la liturgie représente les deux éléments qui caractérisent leur quotidien : le bilum (sac en filet) et la croix »

La Journée mondiale de prière (JMP) des femmes est un mouvement international de femmes issues de toutes confessions chrétiennes. Le mouvement organise chaque année, dans le monde entier, le premier vendredi de mars, une « Journée de Prière ». Elle est célébrée à ce jour dans 170 pays différents. Chaque année, des femmes d’un pays et d’un continent différents préparent la célébration, choisissent les textes et rédigent les prières.

Des femmes de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) ont écrit la liturgie pour la célébration 2009. Elles font partie des deux plus grandes communautés du pays, l’Église catholique romaine et l’Église évangélique luthérienne, ainsi que de l’Église unie, de l’Armée du Salut, des Baptistes et des Pentecôtistes.
Au début de la liturgie, les femmes présentent leur pays. La Papouasie-Nouvelle-Guinée, un pays avec 800 langues et autant de cultures et de traditions différentes, 11 fois plus grande que la Suisse, est constituée de 600 îles. L’île principale est partagée en deux moitiés et comprend la province indonésienne de la Papouasie occidentale (anciennement Irian Jaya) et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Au nord, l’état voisin est l’archipel de la Micronésie, à l’est les Îles Salomon et au sud l’Australie.
La diversité des paysages est grande en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Sur les Hauts-Plateaux le climat y est frais et humide alors que les régions côtières sont chaudes et sèches parfois aussi humides. La Papouasie-Nouvelle-Guinée comprend l’une des plus vastes forêts tropicales humides avec une faune et une flore extrêmement riches.
Avec le thème de la liturgie « En Christ plusieurs membres, un seul corps  », les rédactrices souhaitent une unité dans la diversité pour leur pays ainsi que dans le monde entier.
La collecte effectuée lors des célébrations financera différents projets pour des femmes et des jeunes filles en Papouasie-Nouvelle-Guinée : des cours qui ont pour objectif de leur accorder une perspective d’avenir et un sentiment d’estime de soi, cours d’alphabétisation, formation d’institutrices, des cours de cuisine et de couture pour des femmes sans emploi ainsi qu’un centre de prévention et de traitement du sida.