Méditation

Absence ou présence?

JÉSUS AU CIEL

Mai, joli mois de mai. Les beaux jours sont là, les vacances approchent Tout va bien!
Cette insouciance ne peut toutefois pas nous faire oublier les soucis de notre vie de chaque jour. Pourtant, Jésus nous promet qu'il est avec nous, tous les jours, jusqu'à la fin du monde (Mat 28.20).

C'est ce qu'il a promis à ses disciples avant d'être enlevé au ciel, sous leurs yeux ébahis! J'essaye de m'imaginer ce qu'ils ont dû ressentir à ce moment-là: "Mais il s'en va! Il nous abandonne!" Certains ont dû penser qu'il ne partait pas vraiment, qu'il allait revenir, comme 40 jours avant quand ils croyaient l'avoir définitivement perdu et qu'il est revenu à la vie... Mais cette fois, Jésus était bien parti!
Cette impression d'abandon, nous pouvons aussi parfois la ressentir. Surtout quand ça va mal, que nous nous sentons seuls face à une situation difficile que nous avons à gérer. Jésus nous semble bien loin alors. Bien sûr il est mort pour nous, bien sûr il nous a sauvés, mais en attendant, c'est à nous de continuer de vivre notre vie terrestre avec son cortège de difficultés (contrairement à ce que disent certains, la vie des chrétiens n'est pas toujours "comme sur un nuage", sans aucune difficulté).
Mais depuis la première Pentecôte après la résurrection, le Saint-Esprit est descendu sur terre et quand quelqu'un est sauvé par Jésus-Christ, le Saint-Esprit vient établir sa demeure en lui.
C'est lui qui rend Jésus présent en nous: Jésus ne nous a pas abandonnés, mais il est présent en nous spirituellement. Dans notre vie de tous les jours, au milieu de nos difficultés, Jésus est là pour nous aider. Quelle consolation!

Pensez à la façon dont Jésus est présent dans votre vie la prochaine fois que vous verrez une croix vide, ou que vous prendrez la sainte cène

Christian BURY