Agenda (2)

4e Retraite spirituelle au Bienenberg du 12 au 18 juillet 2008 Une retraite spirituelle, pour quoi ? Sabine Schmitt, membre de l’équipe d’organisation

Schmitt_Sabine.jpg

Cet été, du 12 au 18 juillet 2008, aura lieu la quatrième retraite spirituelle au Centre de Formation et de Rencontre du Bienenberg, en lien avec l’Église Évangélique Méthodiste et l’association Joie et Vie. Présentation.

retraite_spirituelle.jpg


À quoi peut bien servir une retraite spirituelle ? Dieu n’est-il pas présent avec nous tous les jours ? Pourquoi a Cet été, du 12 au 18 juillet 2008, aura lieu la quatrième retraite spirituelle au Centre de Formation et de Rencontre du Bienenberg, en lien avec l’Église Évangélique Méthodiste et l’association Joie et Vie. Présentation. lors prendre du temps à part dans nos agendas pour une rencontre particulière avec lui, alors que Jésus a promis d’être avec nous tous les jours et que nous avons son Esprit en nous ? Cela n’est-il pas suffisant ?

Et si, au fond, nous n’étions pas si disponibles que nous ne le pensons ? N’avons-nous pas tendance à vouloir rentabiliser le temps que nous passons avec Dieu ?


Une retraite, c’est avant tout se rendre disponible, loin des préoccupations quotidiennes habituelles, pour se laisser toucher par Dieu de manière peut-être inhabituelle. C’est l’occasion de prendre conscience des traces de Dieu dans sa vie, de voir les petites lumières qui jalonnent la route, de se laisser surprendre, de s’ouvrir au neuf de Dieu, de le laisser éclairer le moment présent, de faire des pas pour avancer, de poser des actes concrets.

Faire une retraite, c’est aussi entrer dans le repos de Dieu, c’est prendre des vacances pour recevoir ce qu’il désire donner, c’est retrouver, renouveler, approfondir l’intimité avec Jésus et avec soi-même, pour mieux aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force.

Faire une retraite, c’est vivre un temps particulier individuel mais aussi communautaire, l’occasion de discerner, à travers les temps en groupe et les partages, le travail de l’Esprit en chacune et chacun. C’est un temps riche en relation avec Dieu, soi-même et les autres.

De quoi sont faites les journées ?

Après le petit-déjeuner, nous nous retrouvons pour un temps de chants et de mise en présence de Dieu ; un texte biblique est ensuite proposé chaque jour, avec des pistes pour la méditation. Ce temps d’écoute communautaire de la Parole de Dieu, d’expérimentation ou de silence commun sert d’appui à la prière et à la réflexion personnelles.

En seconde partie d’après-midi (pour laisser du temps au repos), des activités en lien avec le thème sont proposées. La journée se termine par une clôture méditative.

Cette retraite ayant lieu pendant la fermeture annuelle du Centre de Rencontre du Bienenberg, il est demandé à chacune et chacun de participer au fonctionnement avec un travail pratique d’environ une demi-heure par jour.

Après avoir exploré le goût, la vue et l’écoute, le thème de cette année s’intitule : « Viens et laisse-toi toucher par Dieu ».

Une rupture majeure — Témoignage

F_de_Coninck.jpg

Faire une retraite, à quoi ça sert ? Eh bien, par exemple : mettre à part une semaine pour faire le point avec Dieu, guérir les blessures de l’année et prendre un nouveau départ.

Le thème de 2007 était : « Viens et tends l’oreille ». Il m’a fallu une journée entière pour entendre quelque chose. Le premier soir ; je parviens juste à ressentir que je suis noué de partout. La fin de l’année a été rude ! Le matin suivant, au moment de la méditation, je déverse un flot de récriminations devant Dieu. J’ai une heure et demie devant moi. À 5 minutes de la fin, j’écris sur mon papier : « Voilà, je commence à tourner en rond, maintenant je suis prêt à t’écouter ».

J’ai quand même déposé une demande claire à Dieu : parvenir à traverser les situations tendues sans tout prendre sur moi ou sans prendre la fuite.

Alors dans ce monde où l’on pousse les amplis à fond pour être mieux entendu, Dieu m’attend dans la caverne d’Élie et il me murmure à l’oreille. Je ne vous raconte pas la suite en détail. Disons simplement que prendre la Parole de Dieu à bras-le-corps, la faire mienne, m’identifier aux situations racontées, chercher ce qui, dans ces histoires, me concerne aujourd’hui, a provoqué une rupture majeure dans ma vie. Quelque chose qui ne m’était arrivé que trois fois auparavant.

Alors finalement, un étonnement : pourquoi étions-nous si peu d’hommes dans cette retraite ? Les hommes ont la réputation de chercher à régler leurs problèmes tout seuls. Mais pour ce qui me concerne, le cadre proposé à l’écart de l’agitation ambiante, la présence d’autres personnes, la possibilité de partager, sont des ressources essentielles que Dieu a utilisées pour me parler.

Frédéric de Coninck, Église mennonite, Villeneuve-le-Comte

Le temps en cadeau — Témoignage

J’ai beaucoup apprécié le temps individuel mis à disposition, temps de mise en pratique de l’écoute de Dieu, de soi. Ce temps, si précieux, reçu comme un cadeau, m’a permis de réfléchir, d’intégrer le thème du jour lu et commenté en début de journée. Cela m’a fait prendre conscience de ma responsabilité dans la gestion de mon temps, de l’importance à donner à l’écoute, à la réflexion.

J’ai apprécié le moment du matin, tous ensemble, à l’écoute de ce qui nous était présenté avec humour et profondeur.

J’ai apprécié le groupe, la bonne entente, la liberté donnée et acceptée de participer ou non aux activités proposées.

J’ai apprécié les balades, le feu de camp…

J’ai apprécié la chaleur, l’humour, le sérieux, l’apport des organisateurs.

Marie-Louise Bichsel, Église évangélique méthodiste, Genève

Et la voix de Dieu ? - Témoignage

D’abord, j’ai été attirée par le titre : « Viens et tends l’oreille ! » Ensuite, par l’équipe d’animation et d’encadrement, et par le lieu que j’avais envie de découvrir. Pour une première retraite, je n’ai pas été déçue ! En plus des moments de louange, de réflexion personnelle, de partages en commun, d’animation artistique, de sensibilisation aux différents bruits et sons que nous entendions, j’ai beaucoup apprécié les balades et les excellents repas de notre cuisinière. En plus, deux piscines permettaient de se détendre quand le temps le permettait : le rêve, quoi !

Et la voix de Dieu dans tout ça ? Comme pour Samuel, Élie, Moïse et tant d’autres, elle est à la portée de chacun ! Il faut « juste » la distinguer parmi toutes les autres, parfois dans un "silence poussiéreux"… Le calme et le temps à disposition au Bienenberg, ainsi que les moments de partage, m’ont aidée à prendre conscience que c’est à la fois simple… et compliqué. Semaine très enrichissante, vraiment !

Anne-Marie Hug, Église méthodiste, Genève

Informations

« Viens et laisse-toi toucher par Dieu », retraite spirituelle du 12 au 18 juillet 2008 au Bienenberg. Avec Madeleine Bähler, Claire-Lise Meissner-Schmidt et Michel Sommer pour l’animation et l’accompagnement, Sabine Schmitt et Jane-Marie Nussbaumer pour l’encadrement.

Inscriptions : CeFoR Bienenberg, CH – 4410 Liestal, Tél. 061 906 78 00, info@bienenberg.chwww.bienenberg.ch