Courrier des lecteurs

Retour sur “Wesley et le catholicisme”

Un lecteur de Fleurance s’offusque de notre dossier sur l’unité paru en janvier 2009 évoquant le rapport entre méthodisme et catholicisme.


« ... Qu'est-ce que John Wesley a déclaré au sujet de l'Église de Rome ? «Comprenez que la plus destructrice de toutes les erreurs que Rome, la Mère des abominations, ait jamais apportée .... c’est que nous sommes justifiés par les œuvres ». 

Sur l'idolâtrie romaine, il a dit: «elle est flagrante, patente, palpable, en sorte que l'idolâtrie ne peut être ni déniée ni excusée». 

En utilisant le terme de «catholique», John et Charles Wesley se faisait l’écho de l’Archevêque Thomas Cranmer qui avait utilisé «catholique» dans son vrai sens, c'est-à-dire « universel ». L'Église de Rome a détourné le terme de «catholique», elle n'est plus vraiment catholique, pas plus que l'ancien régime communiste en Allemagne de l'est (la République «démocratique») avait été véritablement démocratique ! »

Peter T. Jamieson

john_wesley_1.gif


Réponse de la rédaction

Une lecture attentive du dossier laisse apparaître la complexité de la question : de l’avis même du Cardinal Kasper, les écrits de John Wesley renferment à la fois « des références hostiles au ‘papisme’ et aux ‘erreurs de l'Église de Rome’ » et des invitations pressantes au dialogue avec les autres confessions. Si l’Église catholique romaine défendait hier âprement le salut par les œuvres, erreur gravissime selon John Wesley, elle signe aujourd’hui avec les Luthériens et les Méthodistes l’Accord sur la Justification par la foi, signe d’un revirement historique.

Ensuite aucun lecteur d’En route ne se méprend sur l’usage du terme de « catholique ». Il décrit la notion d’universalité déjà signifiée dans le Credo : « je crois l’Église universelle ».

Affermis sur les fondements de la très sainte foi transmise aux saints une fois pour toutes, nous avons pour vocation de tendre la main fraternelle à tous ceux qui confessent le Christ comme Seigneur. Pour votre information, sachez que le dialogue entre Catholiques romains et Méthodistes se poursuit depuis plus de 40 ans et donne lieu à des publications précises et précieuses. Le 7e dialogue vient de démarrer qui combine une thématique religieuse et séculaire : « L’eucharistie et le soin de la création de Dieu ».