Conférence annuelle 2005 (2)

Pêcheurs d'hommes ou gardiens d'aquarium par Jean-Ruben Otge, pasteur

Une vidéo a été projetée en prélude au débat en salle. La parole y était donnée à divers acteurs de nos églises ayant pris part à l'implantation d'une église. Dans leurs rangs figure le pasteur Jean-Ruben Otge, qui réagit ici à ce reportage. Voici ses impressions recueillies sur le vif.

Les témoignages de jeunes chrétiens sur la vidéo m’ont conforté dans une certitude : ça marche ! Ça vaut la peine de témoigner, d’oser, d’entreprendre ; malgré le vécu difficile, les mauvaises expériences.
Ma mémoire (sélective) va me faire laisser de côté les théories sur les méthodes, les formes du message (par rapport à un auditoire post-moderniste ou traditionnel…) ; même si « ne pas se conformer au présent siècle ne signifie pas pour autant se conformer au siècle passé ».
Ca marche, parce que les gens ont besoin de recevoir quelque chose de profond et qui répond à leurs besoins réels. En fait, ces témoignages redisent que ça marche quand les gens perçoivent l’amour qui vient de Dieu. Ca marche quand on annonce que Jésus-Christ peut guérir, transformer ; alors les réponses sont positives !
Oui, j’ai envie de redire : « Vous pouvez choisir entre vivre la résurrection de Christ et une vie tranquille ». J’espère que les chrétiens auront un peu plus envie d’être pêcheurs d’hommes et un peu moins des gardiens d’aquarium !

pecheur.gif