La vie de nos oeuvres

CAMP IKT Landersen 2011

Sarah Gillet


Cet été a eu lieu un camp itinérant pour jeunes de 14 à 17 ans dans la région du Sud-est de la France organisé par Sarah GILLET avec Landersen. Sarah nous parle de ce camp.


Après quelques hésitations

Au total, nous étions 12 personnes dont 8 jeunes. Les ados venaient des églises de Colmar, Strasbourg, Muntzenheim et Munster. Dans l’équipe encadrante, il y avait deux animateurs : Raphaël Gillet, mon frère, et Aurélia Schmidt, une amie qui m’a beaucoup aidée dans la préparation de ce camp. Robert Gillet est venu comme aumônier mais il m’a également secondée sur place. Et moi-même comme directrice. Pour être honnête, j’étais très déçue du peu d’inscriptions à ce camp, et la question de le maintenir s’est posée à maintes reprises. Finalement avec le soutien du CA de Landersen, nous avons décidé de persévérer et nous avons fait ce camp sous le regard de notre Seigneur.

C’est parti… sous la pluie

Le 1er jour a beaucoup marqué l’équipe. À notre arrivée sur le 1er campement, nous avons eu de la pluie alors que deux km plus tôt le soleil rayonnait. Cela nous a empêchés de nous installer et nous avons passé un moment dans les voitures (une heure environ). Je ne vous raconte pas dans quel état d’esprit nous étions ! Je commençais vraiment à m’inquiéter sachant que s’il pleuvait pendant 15 jours nous allions éprouver des difficultés vu que nous sommes un camp itinérant ! Mais Dieu nous faisait simplement un petit clin d’œil pour que nous n’oubliions pas que c’était lui seul qui dirigeait ce camp et que nous devions avoir confiance en lui. Après cet événement, rares ont été les averses : elles n’ont pas empêché le déroulement du programme. Au contraire, le beau temps était quotidien et les jeunes ont pu bronzer à la « manière paysanne ».

Ambiance croissante

Au départ, le peu de jeunes présents était perturbant. Peu de dialogue entre eux, pas d’ambiance, bref, pas très encourageant. Je me rappelle de ces paroles lors de notre première réunion d’équipe : « si tout le camp est comme ça, on va s’ennuyer et les jeunes aussi ! » Mes inquiétudes se sont vite dissipées et Dieu a agi durant les jours qui suivirent. En effet, un lien s’est créé entre les jeunes et l’ambiance était au rendez-vous. Les jeunes se sont ouverts durant ce camp et certains nous ont bien fait rire ! La marche peu appréciée au début au vu de la fatigue et de l’effort à fournir s’est peu à peu transformée en quelque chose de positif dans leur esprit. Les jeunes ont appris à persévérer, à marcher malgré la fatigue et le sac sur le dos. Certains ont admiré la création de Dieu grâce aux divers paysages.

Rires et émotions

Nous avons eu de très bons moments remplis de rire pendant le rafting, le pédalo, la rando aquatique et les veillées à jouer aux loups garou ! Les jeunes se sont particulièrement liés pendant leur nuit en autonomie. En effet, on les a laissés à un point A vers 15 heures pour les retrouver le lendemain à un point B. Les jeunes, seuls, ont pas mal discuté et ils se sont soudés dans ces moments. Étant donné qu’ils ont eu de la pluie, ils étaient ravis de nous revoir le lendemain ! Pour notre grand plaisir d’ailleurs !


Amour fou

Nous avons vécu des moments importants durant les temps spirituels. Robert a fait le lien entre la foi et la marche. Ce fut une très belle image que les jeunes ont sûrement retenue. J’ai pu remarquer que certains jeunes attendaient ces moments avec impatience. Ils étaient très attentifs aux paroles de mon père. Robert s’est basé sur le livre Crazy Love. Chaque jeune a eu un fascicule comme base de travail. Ils avaient un temps chaque jour pour lire et répondre à quelques questions. Ensuite, dans un second temps, Robert faisait une mise au point de ce qu’ils avaient lu et répondait à leurs questions. Le sujet le plus marquant pendant ce camp est à mon sens : un amour fou pour Dieu. Je pense que les jeunes ont à leur manière fait un pas avec Dieu.

Rien que du positif

En conclusion, nous avons eu des jeunes qui ont fait un pas vers Dieu ravis d’avoir fait le camp avec l’envie de revenir l’année prochaine. Nous avons eu de nombreux retours de parents qui ont exprimé la joie de leur enfant.

Du côté de l’équipe nous sommes tous très satisfaits et reconnaissants envers Dieu. Nous avons bien vécu ce camp, nous avons également eu de très bons contacts avec les jeunes. Mais l’essentiel est que nous avons vu Dieu œuvrer tout au long de ce camp et nous avons senti sa présence au quotidien. Beaucoup de fatigue et de stress pour ma part mais ravie que tout se soit bien passé sans aucun accident (malgré plusieurs attaques d’abeilles !) 

Nous avons décidé de reconduire le camp pour l’été 2012 et toujours dans cette même et magnifique région du Sud-est de la France. Chacun a son agenda, les dates sont du 29 juillet au samedi 11 août 2012. Et les places sont limitées!