Eglise et argent (1)

Coup de projecteur sur les finances de l'Union - Christian Waldmeyer

A la date du 1er avril 2007 se tiendra à Bischwiller l'Assemblée Générale de l'Union. C'est l'occasion pour chacun d'entre nous de se tenir informé de la marche de l'Église. Ses finances s'avèrent, pour beaucoup, chose hermétique. Aussi a-t-il paru bon au Comité Directeur de demander à son trésorier Christian Waldmeyer d'apporter des éclaircissements sur la gestion présente de l'Union. Avec lui, point de mystère. Nous lui savons gré pour la clarté de ses explications.

statistiquesunion.jpg

L'UEEMF, c'est :





LE BUDGET c'est :
D'abord la rémunération des pasteurs qui représente 88 % du total des coûts.
Ensuite le fonctionnement général de l'Union (9 %).
Enfin notre engagement au sein du mouvement méthodiste dans le cadre de la Conférence Annuelle Suisse-France (frais synodaux 3 %). 

ventilationCharges.jpg


pratiques.gif


coutPastoral.gif

LE COÛT DU SERVICE PASTORAL :

Plus de la moitié de nos églises ne sont pas en mesure de supporter l'intégralité de cette charge.
Certaines bénéficient de l'entraide fraternelle de leurs consoeurs ou de soutiens externes.
Pour d'autres, des pasteurs partagent leur service entre 2 postes ou exercent leur ministère à temps partiel en dépendant d'un revenu complémentaire.

LE FONCTIONNEMENT GENERAL c'est :
Des frais d'administration et de gestion de l'Union (4 000 €).
Des frais de déplacement et de rencontre des pasteurs et autres responsables de l'Union (~ 12 000 €).
Des frais de déménagement (en moyenne 3 000 € par an).
Diverses cotisations et quelques subventions pour stimuler telle ou telle activité au sein de nos Eglises (3 800 €).

LES FRAIS SYNODAUX c'est :
L'ensemble des coûts partagés au sein de la Caisse Centrale suisse à laquelle l'UEEMF contribue en proportion de son importance numérique. Ces frais permettent le financement du ministère de notre Evêque et des projets portés par les Conférences Méthodistes qu'il coordonne.
Réciproquement, l'UEEMF bénéficie du service du Surintendant ainsi que du soutien de la Caisse Centrale Suisse pour la formation des futurs pasteurs (CMFT) et pour la rémunération de pasteurs auprès de très petites Églises ou dans un ministère spécifique.


LES FINANCES DE L'UNION c'est :
Le fruit de votre libéralité au sein de votre Église, mis en commun pour le service du Seigneur.
Le moyen de relever ensemble des défis qui nous dépassent individuellement.

MERCI à chacun pour la fidélité de son engagement dans la chaîne de solidarité qui nous encourage mutuellement.