Librairies Certitude

Après les turpitudes, voici de nouvelles certitudes par Pierre Patient

Nombreux sont ceux qui directement ou indirectement ont posé la question : « Que devient la Librairie Biblique Certitude ? » À ceux-là, mais aussi aux autres, Pierre Patient, gérant des librairies Certitude, dédie ces quelques lignes.

Maintien de l’oeuvre
Voilà de nombreuses années déjà que Certitude peine sous le poids de son passé. Les appels de soutien se sont succédés et ont permis de maintenir contre vents et marées le réseau de six librairies que vous connaissez tous. Malheureusement, les efforts répétés et importants n’ont jamais pu apporter une réponse définitive au passé. C’est pour cela que j‘ai utilisé le terme de « maintien ».

logocertitude.gif

L’année 2006 aura été l’année de toutes les « incertitudes » : Il fallait, soit tout arrêter, soit trouver un nouveau chemin pour ce service. Le doute et le découragement ont souvent été mes compagnons : humainement parlant, je ne voyais pas de solution et je cherchais à tout prix une porte de sortie honorable qui ne pénaliserait pas ceux qui ont été nos partenaires durant toutes ces années. Le monde de la littérature chrétienne est à ce point interdépendant que la déroute de l’un peut potentiellement entraîner celle de l’autre.
Il fallait absolument mettre en œuvre des actions difficiles mais incontournables. Je décidais donc dans un premier temps de réduire la masse salariale et de vendre nos biens immobiliers de Metz et de Munster.
Arrive septembre 2006 et toujours pas de meilleure piste qu’une liquidation « propre » malgré la mise en application des deux points précédents.
Nouvelle association
Mais c’est à partir de ce moment, que petit à petit, s’est dessinée une route qui allait être parsemée d’un ensemble d’événements qui, lorsqu’on les observe aujourd’hui, dans leur chronologie, sont tout simplement extraordinaires (pour ne par dire divinement ordinaires) : un acheteur est trouvé pour le rachat des murs de nos magasins de Metz et de Munster, 7 personnes sont trouvées pour fonder une nouvelle association (des personnes convaincues de la nécessité de ces librairies, des personnes spirituellement engagées, des personnes professionnellement compétentes : gestionnaire, pasteur, directeur financier, informaticien, secrétaire comptable, ingénieur, conseiller en placement financier. 2 donateurs se lèvent en plus de l’Église Méthodiste de Metz et s’engagent à donner le nécessaire pour solder l’ensemble de nos dettes et financer les besoins de la nouvelle structure. On met à notre disposition un service de comptabilité qui assurera en particulier la comptabilité fournisseurs mais également l’ensemble des opérations comptables jusqu’au bilan, compte d’exploitation et la liasse fiscale.
En quelques mois, tout s’est rassemblé pour créer cette nouvelle association qui donnerait à la fois un avenir à ces librairies avec le cadre conforme à l’esprit de service et de bénévolat qui les caractérise mais également une gestion professionnelle.
Démarrage
Aujourd’hui, c’est chose faite et dimanche 18 février le Conseil d’Administration s’est présenté dans un premier temps aux personnels salariés et bénévoles de nos librairies ainsi qu’aux amis de Certitude.
Dans un second temps, c’est à vous, compagnons et collaborateurs de la première heure que j’apporte ces informations. Certains se demandent certainement si Certitude « reste une œuvre de l’Église Évangélique Méthodiste » ou si nous sommes devenus celle d’une autre union d’église. À ceux-ci, je voudrais clairement dire que notre volonté est de rester ou de devenir l’œuvre de chaque église locale et de chaque union d’église. Nous souhaitons ardemment associer tous ceux qui le désirent à ce nouveau défi qui se présente à nous. Les portes de l’association sont largement ouvertes aux individus, aux églises, aux Unions d’églises.
Reconnaissance
S’il vous plaît, n’allez pas dire que nous renions ceux qui nous ont portés et supportés. Au contraire, je voudrais exprimer ici ma reconnaissance à l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) et à tous ses membres pour l’accompagnement et le soutien que vous nous avez apportés durant ces trente dernières années. Merci aux pasteurs Daniel Roman, Samuel Lauber et en particulier au pasteur Daniel Osswald qui a été un fil rouge pour cette œuvre et un soutien précieux pour moi. Merci également aux présidents de notre Union d’église, Daniel Husser et Bernard Lehmann ainsi qu’aux différents conseils locaux avec leur président. Je ne veux pas non plus oublier les églises de l’EMF et en particulier celle d’Anduze. Vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui ont été bénies et touchées par le biais de ce service apporté dès l’origine à l’ensemble de l’Église et à nos contemporains. Aujourd’hui, d’une manière tout à fait concrète, en devenant « indépendants », nous offrons la possibilité aux autres chrétiens et aux autres églises de s’unir à vous et à nous afin de devenir partenaires et collaborateurs dans cette merveilleuse tâche que Dieu nous a confiée. N’est-ce pas là un projet extraordinaire ? Alors mettons-nous en route et laissons la gloire à Dieu seul !