Le monde est ma paroisse

Synode de l'EPUB - Extraits du message de l'Eglise aux médias - Impressions par JP Waechter

epub04.jpg


Assemblée synodale de l’Eglise Protestante Unie de Belgique (EPUB) les 25 et 26 novembre 2006

L’Eglise Protestante Unie de Belgique (EPUB), née de la fusion de multiples unions d’églises protestantes quelques décennies en arrière, comprend une composante non négligeable d’églises de culture méthodiste. A ce titre, elle participe aux travaux du Conseil méthodiste mondial (CMM) et est signataire de l’accord doctrinal luthéro-catholique sur la justification par la foi (août 2006 en Corée). Dans son message aux médias, l'Église donne un témoignage positif de ce qui la préoccupe et met l’accent sur l’un ou l’autre point concret.

Extraits du message de l’Eglise aux médias

Heurs et malheurs de l'internationalisation
Réunis à Torhout, les quelque 70 délégués de l'EPUB ont voté à l'unanimité et dans la reconnaissance l'entrée de l'Église protestante hongroise dans le giron de ces Églises protestantes reconnues depuis l'indépendance belge et dont les origines remontent à la Réforme du XVIème siècle. Les invités venus de l'étranger (Grande-Bretagne, France, Pays-Bas, Allemagne, Italie) ont apporté les salutations de leurs Églises respectives et ont renforcé le sentiment que le monde est devenu un gros village. Venu de plus loin, le pasteur Elisée Musemakweli, président de l’Eglise Presbytérienne au Rwanda (EPR), a illustré la situation explosive qui prévaut dans son pays et plus généralement en Afrique (affrontements interethniques, persécutions, viols, tortures, pauvreté, sida,...) ; à cause de la mondialisation, le fossé entre le Nord et le Sud se creuse davantage et le phénomène migratoire est devenu une menace alors qu'il était auparavant source d'enrichissement. « Mais le désespoir n'est pas permis, ajoute le président, car Jésus est venu pour que tous aient la vie en abondance, et la fraternité durable entre l'EPUB et l'EPR permet de transformer des situations désespérées en une véritable solidarité financière, matérielle, spirituelle... ».

epub03.jpg


epub05.jpg

Réception de l'Eglise hongroise de Bruxelles au sein de l'EPUB


Impressions
JP Waechter
L’économie de nos pays occidentaux subit de plein fouet les méfaits de la mondialisation avec délocalisation d’usines et suppression d’emplois à la clé. Et les Églises ne restent pas muettes devant cette tendance à sacrifier l’humain sur l’autel du profit, l’Église Protestante Unie de Belgique (EPUB) ne fait pas exception à la règle (voir encart voisin).

Invité à cette Assemblée Synodale au nom de la Conférence Annuelle Suisse/France de l’EEM, j’ai apprécié ces heures de travaux et d’échanges avec ces frères et sœurs belges, dont certains m’étaient déjà familiers (participants au colloque sur l’évangélisation à Sète). J'admirais la facilité avec laquelle les participants passaient du français au flamand et vice-versa. Tout était fait pour que chaque délégué, d’où qu’il vienne et quelle que soit sa langue maternelle, suive les travaux synodaux au mieux. Voilà qui nous encourage à poursuivre nos propres efforts en matière de bilinguisme au sein de notre Conférence Annuelle (Suisse/France). Nous sommes en bonne voie de relever ce défi.

epub06.jpgepub07.jpgliagre.jpg

Une grande église sœur comme l’EPUB se pose des questions proches des nôtres: quelle stratégie développer pour être une Église plus missionnaire et présente au monde ? Comment redynamiser son témoignage au cœur d’un monde toujours plus mondialisé et globalisé ? Les Églises de par le monde s’attellent à cette problématique et il importe de renforcer les liens entre églises sœurs pour mieux remplir ensemble notre mandat missionnaire à tous: « L’église, c’est nous, c’est vous, notre mission, c’est d’être serviteurs de l’Évangile », affirme haut et fort le président Guy Liagre. Le prédicateur du Synode abonde dans le même sens : « L’église sert à servir, sinon elle ne sert à rien… Porter avec Jésus une partie de la souffrance de son royaume pour un monde dans le besoin, signifie combattre pour la justice et la paix ».