Boris Trajkovski

Visite présidentielle

trajkovski


Un Président de la République à Strasbourg-Sion !

Le 27 juin 2000, monsieur Boris TRAJKOVSKI (prononcer "Traï"), Président de la République de Macédoine et membre engagé de l'Église Évangélique Méthodiste en Macédoine (cf. Messager Chrétien n°2 - février 2000), s'est rendu à Strasbourg pour y visiter les Églises Évangéliques Méthodistes, dans le cadre d'une visite privée, avant de se rendre chez monsieur le maire de Strasbourg, Roland RIES. Monsieur Boris TRAJKOVSKI a 44 ans, est marié, et père de 2 enfants. Il a fait des études de droit, a été pendant 12 ans président du travail parmi les jeunes dans l'Église Méthodiste de l'ex-Yougoslavie et est depuis fin 1999 Président de la République de Macédoine. 

Mardi 27 juin vers 16h30, la tension monte dans le quartier de la Petite France à Strasbourg. Les sirènes du cortège présidentiel nous préviennent de l'arrivée imminente du président. Nous sommes tous tendus devant un événement de cette ampleur car les règles de sécurité imposées par le Ministère de l'Intérieur ne nous laissent aucune improvisation, ce qui explique notre discrétion vis-à-vis des assemblées. Mais la joie et l'excitation l'emportent devant l'honneur et la sympathie d'une telle démarche. Un cortège impressionnant de véhicules et motards s'immobilise devant notre temple. Les passants et touristes nombreux en cette après-midi ensoleillée regardent hébétés et nous interrogent.
L'homme arrive, entouré de six gardes du corps, et gravit les marches de l'Église. A peine a-t-il reconnu notre surintendant Urs ESCHBACH, qu'il tombe dans ses bras. Cette accolade en dit long sur la joie de notre visiteur à retrouver des frères et soeurs en Christ, dans le cadre d'un voyage à caractère politique. Le ton est donné: le président macédonien cède sa place au frère en Christ. 
Après des salutations d'usage, notre frère Daniel HUSSER lui présente les différentes personnes présentes. Notre président de l'UEEM, Daniel OSSWALD donne à notre hôte quelques informations sur l'Église en France. 
Ensuite nous donnons la parole à Boris TRAJKOVSKI dont le visage s'illumine à la vue de la carte de Macédoine projetée sur l'écran.
Il nous fait part de sa joie d'être parmi nous, et se souvient de sa première venue à Strasbourg-Sion, avant son élection. 
Il est né dans une famille méthodiste, à Strumica où il y a 8 congrégations méthodistes. C'est le lobby méthodiste le plus fort en Macédoine. Ensuite, il est allé à Skopje (la capitale), pour faire des études de droit, et a été très actif parmi les jeunes méthodistes. Il a été pendant 12 ans président de la jeunesse méthodiste de Yougoslavie, et a connu le surintendant Urs ESCHBACH lors de leurs Conférences Annuelles.
Il considère sa responsabilité de conduire la Macédoine comme un appel du Seigneur. Il nous demande de le porter dans la prière, car ce n'est pas facile d'être dirigeant, surtout dans une telle région. Il remercie Dieu qu'il soit la lumière sur son chemin.
Il nous confie ensuite qu'il s'identifie souvent à David, et qu'il aime beaucoup lire les Psaumes. Comme David, il se sent parfois faible et parfois fort, mais remercie Dieu en toute occasion. Il reste un méthodiste fidèle (allant à l'Église tous les dimanches), et son Église est connue en Macédoine grâce à lui.
Le surintendant Urs ESCHBACH nous lit un passage du Psaume 92, et termine par la prière. Après avoir reçu un petit souvenir concret de son passage parmi nous (une assiette à l'effigie de l'Église et un tableau représentant la cathédrale de Strasbourg), M. TRAJKOVSKI nous quitte, après avoir invité ceux et celles qui le désiraient à le rejoindre encore le soir même à une réception organisée par son chargé d'affaires à Strasbourg auprès du Conseil de l'Europe.
A l'extérieur, la visite n'est pas passée inaperçue, puisque le quartier était entièrement bloqué par les forces de l'ordre ­ sécurité oblige.
Cher frère, bonne route, que le Seigneur te bénisse et te garde, qu'il continue à faire rayonner ton visage de cette joie profonde.
Cher président, que le Seigneur vous accorde force et sagesse pour conduire le peuple macédonien! C'est là notre prière!

Daniel FISCHBACH,
abrégé par Christian BURY