La vie de notre Église (2)

LA CA EN QUELQUES TRAITS

JP Waechter


Exhortation à l’unité

Dans son discours d’ouverture, l’évêque Patrick Streiff rappelle la nécessité d’une dynamique positive entre tous les acteurs locaux et met en garde contre toute logique de défiance et de suspicion à l’égard de l’Église et de ses instances supérieures.… Le cabinet a dépensé beaucoup de temps et d’énergie pour réduire les tensions .

L’Église s’est donné des orientations claires, nettes et précises avec le « profil  EEM  » et le « mandat missionnaire  » reformulé par le conseil des évêques. Il lui appartient maintenant de le vivre « avec une passion inspirée par l’Évangile  », lance l’évêque.

Trois communautés aux prises avec le profil

Trois communautés locales ont fait preuve de créativité dans leur effort de transposer le profil de l’EEM : production d’un tract, week-end de réflexion sur le sujet pour prendre en compte ses forces et ses faiblesses, production et diffusion d’un jeu écolo… « oecotrip  » avec l’assistance de Connexio, autant d’initiatives suivies avec attention par les délégués.

Ce navigateur ne peut pas lire le fichier vidéo intégré.


Le thème des seniors

La Conférence annuelle a mis l’accent cette année sur le travail parmi les seniors. Les délégués se sont prononcés en faveur de l’embauche d’une personne à temps partiel pour superviser ce travail. Le gérontologue François Höpflinger, professeur de sociologie à l’Université de Zurich, a fait un exposé sur le thème « Représentations de la vieillesse et réalités de l’âge  ». « Le grand âge en Europe a été et demeure toujours marqué par une ambiguïté existentielle : d’une part, le grand âge est associé à l’affaiblissement physique et intellectuel comme à la fragilité la proximité de la mort. D’autre part, le grand âge est associé à l’expérience et à l’épanouissement spirituel (sagesse)  ».

L’Église a raison de s’interroger sur son accompagnement des seniors. Le sociologue suggère l’invention de nouveaux rituels spirituels pour mieux répondre à leurs attentes : à l’occasion du départ à la retraite, après 10 ans de retraite, pour les noces d’or, ou un rituel quand une personne âgée rend les clés de sa voiture. Le sociologue avance aussi l’importance du travail biographique dans le cadre d’un café narratif où les générations se croisent et s’enrichissent mutuellement. Si l’on s’en tient aux discussions qui ont eu lieu dans les groupes, les communautés EEM ont bien l’intention de relever le défi des seniors.

La lutte contre les addictions

Jusqu’ici l’apanage d’un groupe de travail spécifique, la lutte contre les addictions et la prévention de la toxicomanie devient directement l’affaire de toutes les églises locales. Takano leur fournira régulièrement les informations dont elles ont besoin.

Soirée jubilaire

La soirée jubilaire pour fêter les années de service de collaborateurs de l’Église fut mémorable. Elsi Altorfer et Annemarie Studer partent à la  retraite après des années de fructueux services et quatorze personnes ont été à l’honneur pour leurs années de service, dont du côté francophone Samuel Lauber (60 ans), Willy Funtsch, Marc Gorin (30 ans), Claire-Lise Meissner-Schmidt, Grégoire Chahinian et Pascal Maurin (10 ans). Pour la joie de tous, les « Taschensymphoniker  » ont fait voyager musicalement les délégués d’un continent à l’autre.

Le dimanche de la Conférence


Le culte solennel était célébré dans la cathédrale de Zurich, dimanche le  7 juin. Du haut de la chaire de Zwingli, l’évêque Patrick Streiff a prêché sur le thème « C’est en espérance que nous sommes sauvés ». Notre monde a besoin de gens qui posent des signes d’espérance dans le monde en raison de leur foi en Jésus-Christ. Leur engagement n’est certainement pas synonyme de fuite ni de retrait dans un monde intact, insiste l’évêque Patrick Streiff : « cela ne signifie précisément pas se réfugier dans un monde intact ou se retirer du monde  », a souligné Patrick Streiff, évêque, mais vouloir agir dans un contexte de souffrances et de détresses.

Sauvés dans l’espérance

Patrick Streiff, évêque

La foi en Christ éveille la volonté de participer à la mission de l'Eglise, de servir les autres, de faire le bien, de mettre de temps en temps de côté ses propres besoins et, ce faisant, de rester positif face à la vie, joyeux et plein d'espérance. C'est alors que grandissent les signes d'espérance qu'attendent tant de gens dans le monde. ... C'est à ce service que nous tous, qui suivons Christ, sommes appelés. Rejoignez-nous pour poser des signes d'espérance tout au long de la nouvelle année de Conférence.


Extraits de sa prédication, dimanche 7 juin 2009, l’intégralité sur le net.

À l’issue de la prédication, 14 personnes ont été accueillies dans le corps pastoral, dont trois francophones, Théodore Paka, David Loché et Joseline Waechter. Au total, 119 personnes ont reçu leur affectation dans une communauté EEM en Suisse, en France, en Algérie ou pour un ministère spécial. L’évêque Patrick Streiff a présenté à la Conférence Jörg Niederer, le nouveau surintendant du district du Nord de la Suisse. Sur l’ensemble des pasteurs, la bénédiction de Dieu a été invoquée.

À la prochaine… à Berne et en Alsace !

La prochaine Conférence Annuelle est programmée du 24 au 27 juin 2010 à Münzingen (près de Berne). Pour la première fois, le dimanche de la Conférence ne se déroulera pas sur les lieux de la Conférence, mais ailleurs, en l’occurrence à Strasbourg, France.

Exclusif sur le net : le portrait des trois nouveaux pasteurs intégrés dans la Conférence Annuelle comme membres probatoires Théodore Paka, David Loché et Joseline Waechter.