La vie de nos oeuvres

“1889-2009 : Une pierre blanche pour marquer le chemin de Bethesda” par le pasteur Michel Weyer, président de l’association Bethesda

Besthesda fête en 2009 son 120e anniversaire. Le président Michel Weyer nous indique le sens de cet événement.

logo_Bethesda.jpg


Pour Bethesda, l’année 2009 est à marquer d’une pierre blanche. En effet, en mars prochain, ce ne sont pas moins de 120 années d’activité diaconale que notre Association pourra « compter à son actif ». Cette expression, devenue courante pour annoncer un jubilé, n’est cependant pas exactement celle qu’il faudrait employer ici. Pourquoi ? Parce qu’elle nous situe trop dans le registre du langage d’un comptable et de son bilan. Ce langage est certes tout à fait honorable, et il n’est pas inutile de rappeler que c’est celui que notre Diaconat Bethesda a également appris à manier avec précision. Mais est-il le langage approprié maintenant ? Certainement pas !

C’est plutôt le langage de la foi, la reconnaissance et la louange qui devrait être le nôtre aujourd’hui. C’est pourquoi nous préférons annoncer aux lecteurs d’En Route que 2009 nous donnera l’occasion de « célébrer » nos 120 ans de présence et d’action auprès et en faveur de nos concitoyens. Nous choisissons très consciemment cette expression à la connotation « liturgique », parce qu’elle convient parfaitement à ce que Bethesda s’efforcera de rappeler, non seulement au seuil de cette année nouvelle, mais tout au long des mois à venir.

bethesda1.jpg


C’est Dieu qui a suscité jadis dans le cœur de ces femmes diaconesses qui sont à l’origine de notre œuvre sociale et diaconale le désir de se mettre au service de tous ceux qui avaient besoin de leur dévouement. C’est encore lui qui leur a donné la force et la persévérance nécessaires à la constante amélioration de ce service. En un temps où l’état ne se préoccupait guère de ceux qui souffraient, Dieu a mis à cœur aux femmes et aux hommes qui sont à l’origine du Diaconat Bethesda de bâtir cette « maison de miséricorde » dans laquelle on pourrait retrouver un peu de la chaleur et lumière divines sans lesquelles nos vies ne peuvent qu’être froides et sombres. C’est pourquoi notre jubilé 2009 veillera à ne pas négliger la louange et la reconnaissance envers Dieu. Parce que c’est encore Lui qui met à cœur de ceux et de celles qui ont pris la relève des Sœurs diaconesses le désir de poursuivre leur travail.

Notre jubilé nous donnera amplement l’occasion de présenter le travail diaconal qui se poursuit, se consolide et s’étend au rythme des besoins grandissants. Nous le ferons par toutes sortes d’actions, étalées sur l’année entière, et par des moyens très différents allant de l’article de presse à la conférence ou au concert en passant par le tract, la brochure commémorative, la visite en paroisse, l’action portes ouvertes de nos établissements ou la mise à disposition d’une exposition portative ou d’un diaporama. M. Emile Fath (2 Impasse des Violettes 68170 Rixheim, tél. 0389.44.18.02) centralisera toutes demandes et propositions de collaboration, tant individuelles que paroissiales. Consultez notre site (www.bethesda.fr) pour suivre de près la vie et les nouvelles de Bethesda ainsi que le déroulement progressif du programme jubilaire 2009 !